• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


4 votes
macbro 27 juillet 23:26

J’avais fait en 1992 une petite enquête systematique auprès de mes patientes

pour connaitre leur choix si on leur proposait de rester chez elles pour s’occuper

de leur(s)enfant(s) moyennant une rémunération un peu en dessous du SMIC de

l’époque .

72% d’entre elles faisaient ce choix estimant que leur salaire ne servait

pratiquement qu’à payer les frais de garde ou de nourrice . La plupart d’entre elles

n’avaient pas fait d’études supérieures et exerçait des métiers à basse valeur

ajoutée . Les plus favorables habitaient en péripherie de la ville et considéraient que

surveiller les devoirs de leurs enfants et les empêcher de trainer dans la rue étaient

primordiales pour elles .

Les réticentes , quant à elles , étaient toutes des diplômées qui voulaient

"rentabiliser" leur parcours universitaire ou autres .Ce qui est compréhensible.

Lors d’une réunion avec des chefs d’entreprise et des politiques , j’avais donné

ces chiffres . Tolé quasi unanime de la part des chefs d’entreprise.....

Compréhensible si l’on considère comme eux l’obligation qui leur serait alors faite

de remplacer leur personnel féminin par des hommes , avec comme corollaire

une augmentation de 25% en moyenne de leur masse salariale compte tenu de

l’inégalité salariale homme-femme .




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON