• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 septembre 23:36

@med58

"Produit utilisé depuis plus de 100 ans dans le milieu médical."

Depuis bien plus longtemps que ça ! Louis XIV en prenait déjà et la recommandait à sa famille. "Quel que soit l’usage particulier que les Indiens des Andes avaient pu faire de cette écorce, sans doute pour se prémunir des frissons dus au froid, l’écorce, broyée en fine poudre est utilisée avec succès contre les fièvres intermittentes (plus ou moins synonymes de paludisme) dès la fin du XVIe siècle par les notables espagnols au Pérou. Le remède arrive peu après en Espagne, sans doute vers 1620. Utilisé comme fébrifuge, il se répand sous le nom de « poudre des jésuites » dans toute l’Europe. Louis XIV est guéri de ses fièvres grâce à cette poudre, d’ailleurs connue en France plutôt sous le nom de « remède anglois ». La Fontaine en fait l’éloge dans le « Poème du quinquina » (1682). À la fin du XVIIIe siècle, plus personne ne doute que l’écorce de l’arbre appelé Cinchona par Linné en 1753, ou encore quinquina, contient un principe actif contre les fièvres."
https://www.universalis.fr/encyclopedie/quinine/1-historique/



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON