• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
JL 16 octobre 09:56

’’J’ai l’impression d’être un enfant ’’

 

De fait, nous n’avons plus de gouvernants, mais des gouvernantes.

 L’État n’est pas Big Brother mais Big Mother.

 

Il faut voir comment les Allemands appellent leur chancelière.

 

 « . Hannah Arendt explique très bien que le totalitarisme opère en détruisant la distinction entre la sphère publique et la sphère privée. Dans le cas des fascismes d’entre-deux-guerres ou du stalinisme, c’est la sphère publique qui a débordé de son lit et qui a englouti la sphère privée jusqu’à la dévorer entièrement. Les dérives de la propriété intellectuelle que l’on constate lors de ces jeux olympiques (de Londres) fonctionnent en sens inverse. C’est cette fois la sphère privée qui submerge l’espace public et le détruit pour le soumettre à sa logique exclusive. L’effet désastreux sur les libertés individuelles est sensiblement identique et c’est précisément ce processus de corruption qu’avaient anticipé les auteurs du Cyberpunk, avec leurs corporations souveraines.(d’où l’identité entre ultralibéralisme et dictature) »

Comment la propriété intellectuelle a transformé les Jeux olympiques en cauchemar cyberpunk



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON