• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
sls0 sls0 21 novembre 11:28

Le clonazepam (Rivotril®) est une alternative au midazolam en pénurie en mars, puisque ce sont deux molécules faisant partie de la classe des benzodiazépines, même si la demi-vie du midazolam est beaucoup plus courte. Ces molécules ont un effet anxiolytique et elles permettent d’apaiser un malade en fin de vie lorsque le traitement curatif n’est plus possible.


Lutter contre la douleur en fin de vie.

Habituellement cette souffrance en fin de vie c’était dans des hôpiteaux non surchargés. Avec le covid il n’y avait plus de place pour mourrir en hôpital. C’était une souffrance intraitable hors hôpital d’où le décret autorisant l’emploi hors milieu hospitalier.

Les morts par cancer sont les plus douloureuses, c’est surtout elles qui étaient visées.


Donc autorisation du Rivotril du fait de la pénurie du midazolam.

Donc ouverture de l’autorisation de prescrire hors hôpital du fait que les hôpitaux étaient surchargés.


Si certains n’ont pas vu mourrir quelqu’un d’un cancer, qu’ils ne comprennent pas tout est possible.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON