• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


4 votes
Super Cochon 21 novembre 23:56

.

Pennsylvanie - Une première décision de justice favorable à Trump
.
.

Une juge de Pennsylvanie s’est prononcée en faveur de la campagne Trump jeudi, ordonnant que l’Etat ne puisse pas compter les bulletins de vote lorsque les électeurs devaient fournir une preuve d’identité et ne l’ont pas fait avant le 9 novembre.

.

La loi de l’Etat stipulait que les électeurs avaient jusqu’à six jours après l’élection – cette année, c’était le 9 novembre – pour remédier aux problèmes concernant le manque de preuve d’identification. Après que la Cour suprême de Pennsylvanie a décidé que les bulletins de vote par correspondance pouvaient être acceptés trois jours après le jour du scrutin, la secrétaire d’État de Pennsylvanie, Kathy Boockvar, avait donné des directives suivant lesquelles la preuve d’identité pouvait être fournie jusqu’au 12 novembre, soit six jours après la date limite d’acceptation des bulletins de vote. Cette directive avait été publiée deux jours avant le jour du scrutin.

.

“La Cour conclut que la défenderesse Kathy Boockvar, en sa qualité officielle de secrétaire d’État du Commonwealth, n’était pas habilitée par la loi à publier les directives du 1er novembre 2020 à l’intention des comités électoraux des comtés défendeurs, dans la mesure où ces directives visaient à modifier la date limite … pour que certains électeurs puissent vérifier une preuve d’identification”, a déclaré la juge Mary Hannah Leavitt dans une ordonnance.

.

Cela était conforme à l’argument de la campagne Trump, qui était qu’il n’y avait aucune base dans la loi de l’État pour prolonger le délai d’identification, et que Boockvar n’avait pas le pouvoir de le modifier unilatéralement.

.

Le tribunal avait précédemment ordonné que tous les bulletins de vote sur lesquels les électeurs avaient fourni une preuve d’identification entre le 10 et le 12 novembre soient séparés jusqu’à ce qu’une décision soit rendue pour déterminer ce qu’il fallait en faire.

.

Jeudi, M. Leavitt a décidé que ces bulletins ne devaient pas être comptés.

.

C’est l’une des nombreuses contestations judiciaires que la campagne Trump apporte en Pennsylvanie. Vendredi, ils doivent tenir une audience sur des milliers de bulletins de vote qui, selon eux, ont été mal comptés malgré le manque d’informations requises.

.

En outre, la campagne attend une action de la Cour suprême pour savoir si la Cour suprême de Pennsylvanie a agi correctement en accordant la prolongation de trois jours pour l’acceptation des bulletins de vote par correspondance.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON