• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
Djam Djam 6 décembre 2020 12:05

La première aberration à propos du sujet "science" c’est de considérer ce domaine comme "exact". 

La médecine, la recherche médicale ne sont en aucun cas une "science exacte" mais un champ de travail qui se caractérise par des tâtonnements, des hypothèses, des avancées et... beaucoup d’erreurs. La vérité d’aujourd’hui est le mensonge de demain. Cette formule se vérifie tous les ans en médecine et dans tous les champs de recherches fondamentales.

Les "experts", que les médias invitent à tour d’émissions, sont tous choisis pour leur engagement à défendre une politique plutôt qu’une autre. Sur ce point, cela confirme déjà que le monde médiatique n’est pas là pour informer mais pour imposer un parti pris économique et...politique.

La science de la modernité mourante est devenue un évangile truffé de dogmes dont la "magie vaccinale" est l’un des piliers. 

Il ne faut jamais oublier qu’en France nous avons eu un certain Pasteur dont la théorie (pourtant, remise en cause par lui-même à la fin de sa vie) fut basés et entérinée sur l’éradication totale de toute présence de bactéries, microbes et virus dans un organisme humain ! 

Ce dogme a été battu en brèche depuis longtemps et plus particulièrement depuis la découverte du rôle fondamental du microbiote vivant dans la totalité d’un organisme humain. Notre santé et jusqu’à nos comportements et états d’âme dépendent totalement de l’état de notre microbiote.

L’affaire du "vaccin à ARN messager" est en réalité non un vaccin mais une "thérapie génique". Les Dr Mabuse de notre époque, ceux qui cachetonnent régulièrement dans les émissions dites "de santé", ont tous un intérêt personnel à vendre Big Pharma. Ils s’enrichissent en étant les commerciaux médiatiques des nouveaux produits des labos. 

Il est normal et même très sain, qu’une majorité de personnes soit méfiants envers cet énorme cirque sanitaire et tout le saint frusquin animé par les "toubibs" triés politiquement pour jouer les commerciaux du mondialisme sanitaire... le fameux BIOPOUVOIR en cours d’instauration.

Les peuples ont intérêt à réaliser d’urgence que l’acceptation des "nouveaux produits" de la grosse pharmacie mondialisée (qui est tout sauf de la médecine de santé !) les transforme de facto en... cobayes massifiés. 

Big Pharma sait très bien que les effets secondaires immédiats et... à terme seront nombreux et certainement dramatiques. Sinon Big Pharma n’aurait jamais fait en sorte que l’UE ajoute un alinéa dans les gros contrats de santé en cours et qui mentionnent bien qu’aucun laboratoire ne sera rendu responsable des conséquences sanitaires de leurs produits dont les vaccins et thérapie génique.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON