• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 23:08

@Pyrathome

En effet, même si on peut toujours pinailler sur les bons termes exacts à employer, c’est en gros sur cet axe que vous décrivez que les vrais clivages se positionnent aujourd’hui. Les histoires de gauche et de droite sont des diversions si l’on veut parler des enjeux brûlants, ceux où se joue la question de notre liberté ou de notre servitude. On ne peut à présent parler intelligemment de la gauche et de la droite que pour décrire le passé politique de la France de ces quarante dernières années, cette dialectique creuse qui nous a poussé dans ce marécage, bref décrire les spécificités de la connerie gauchiste où les traits particuliers de la crétinerie droitiste. Et s’il y a sans doute plus de déçus de la "gauche" que de la "droite", ce n’est pas parce que les partis de droite étaient plus vertueux et intelligents, mais seulement parce qu’ils attiraient moins les idéalistes et les progressistes et un peu plus les grincheux ou les cyniques. Pour être déçu, il faut avoir espéré. La "gauche" a promis le paradis sur Terre, la "droite" promettait seulement une réduction de prélèvements fiscaux et sociaux. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON