• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
sls0 sls0 8 janvier 22:51

@Mao-Tsé-Toung
On invoque pas Bouddha ou plutôt Shakyamuni, ce n’est pas gri-gri et en plus il était contre ce principe.
On parle du désir et non du désir sexuel ou autres (fixette de mao ?). Une bonne recette et le non-attachement, chose qu’à priori a raté le mao.

Une définition qu’aurait pu donner Shakyamuni à Etirev au sujet de l’amour : l’amour inconditionnel d’une mère pour son enfant, elle s’en fout de son aspect physique, elle en est pas jalouse et elle est encore plus heureuse quand son enfant reçoit plus de bienfaits qu’elle.
C’est un amour pour son enfant comme pour tout ses enfants, c’est un amour dans l’équanimité.
Si on arrive a élargir cet amour non plus à ses enfants mais à tout les êtres vivants, on est pas trop loin de la vérité.

Aimer ce n’est pas gâter, si l’enfant est malade la mère lui donnera les plantes médicinales qui vont bien. Certaines de ses plantes auront un gout amère.
Les mots peuvent parfois laisser un goût d’amertume. Tout comme les plantes amères ils sont là pour soigner.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON