• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
sls0 sls0 9 janvier 13:27

Mao le coté "les idiots ont des certitudes et les intelligents on des doutes" ça n’a pas dû accrocher.

Etre zen peut être une réponse.

Le non attachement implique aussi le non attachement aux pensées. Il implique aussi le non désir de posséder mais ne s’oppose pas à répondre aux désirs d’autrui.

Le coté équanimité peut parfois donner l’impression d’une polygamie, c’est du subit mais non recherché.

L’influence tantrique ça aide aussi et est parfois recherchée.

Etre zen est-ce être opposé à la sexualité ?

Un des grands maitre zen Ikkyu a écrit ce poème.

Depuis dix jours, je vis dans ce temple
Mon esprit ne peut trouver de repos
Mès pieds se prennent encore au fil rouge resté intact
Si vous partez à la recherche
Allez donc voir du côté de la poissonnerie, la taverne ou au bordel.

Le fil rouge est la sexualité, quand on a un certain niveau zen on a une certain pouvoir d’attraction, c’est pour cela qu’en général c’est la zone dangeureuse, Ikkyu à démontrer que c’était conciliable.

Méditer, apprendre à maitriser ses pensées c’est le conseil que je donnerai. Donner et non prendre, l’autre existe et on disparait tout comme disparaissent les problèmes associé au moi.

Pour méditer la vue d’un sein est aussi efficace que la vue d’un lotus.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON