• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
sls0 sls0 16 janvier 19:58

@Garibaldi2
J’ai toujours employé le terme ad personam ou attaque du messager au lieu du message.
J’aime bien appuyer mes arguments avec du prouvé.
Il est est difficile d’argumenter après ça. Vu qu’on ne peut lutter contre le message certains ont pris l’habitude de passer à l’attaque du messager.
J’ai parfois droit à des projections style si je vivais sous les tropiques c’était pour assouvir mon besoin de jeunettes. J’y étais pour une ONG. Comme en plus j’ai aider des pauvres à atteindre l’université j’étais effectivement au contact de jeunettes. Virginia ma compagne trouvait ça génial.
Ca délire pas mal, un jour lors d’une discussion sur Epstein j’ai mis sur la table l’acte d’accusation du bonhomme pour couper court à tout fantasmes. Depuis je suis devenu le défenseur des pédophiles.

On peut calculer la valeur d’un homme d’après le nombre de ses ennemis. Gustave Flaubert.
Donc avoir du monde en face ne m’affaiblit pas.

Sur agoravox TV phagocité par l’extrême droite et complotistes en tout genre, il est facile d’avoir des opposants quand on met en exergue les entorses avec les faits.
Un empêcheur de mentir tranquillement pour certains ça les énervent.

Je suis à la retraite, c’est l’hiver, tout les 2-3h un rapide coup d’oeil et je mets des commentaires s’il faut.

J’ai regardé le cochon, il n’a dormi que 4h, c’est un gros investissement en temps pour certain. En consacrant 40 à 80 minutes par jour il est facile de casser ces édifices de propagande.

Je vais à la chasse au faux prouvable, je ne suis pas impliqué émotionnellement, c’est comme trier les petits pois au niveau émotionnelle. En face c’est assez sectaire, j’attaque une idéologie en démontrant ses mensonges, j’attaque un monde ça peut déclencher des passions.

Face à face on peut passer par une échange épistémique, pas sur un forum, la seule chose que l’on peut faire c’est affaiblir le message de propagande qui pourrait attirer d’autres personnes.
Je ne cherche même pas à imposer une idéologie, j’en ai pas. En m’attaquant au faux, je me retrouve de fait opposé à une idéologie qui emploie beaucoup le faux mais l’idéologie n’est pas ma cible, elle n’est que du collatéral.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON