• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
yoananda2 27 janvier 10:33

Le NOM comme le "grand reset" et bien d’autres choses sont des "éléments de langage" que se donnent les puissants pour communiquer entre eux et avec les masses.
Le NOM, sauf erreur, c’est Bush (père ? j’ai un doute) qui en parlait parmi les premier. Aujourd’hui on va plus parler de "gouvernance mondiale", ou autre.
Est-ce qu’une forme de gouvernement mondial implique une monnaie unique ?
Bien sûr que certains y pensent au FMI, à la BRI, et même dans les think tank, et même avant l’époque moderne (l’étalon OR était la monnaie à une époque).
Le fait est qu’on a besoin d’outils de coordination mondiale, qu’ils soient économiques, ou politiques.
Aujourd’hui certains défis sont visiblement mondialisés, comme le réchauffement, comme le virus, comme, du moins partiellement, la "paix", et même les échanges commerciaux (difficile de s’imaginer avoir 1 contrat avec chacun des 200 pays de la planète, on fait des packages).
Est-ce qu’il y a des gens qui profitent de ça ? bien sûr. Est-ce qu’ils "complotent" pour que tout ça arrive, c’est la qu’on franchit une limite dans le raisonnement, car on ne peut pas raisonner avec simplement un "à qui profite le crime". Il y a des effets systémiques.
Le tort d’Hillard c’est de n’employer qu’une grille eschatologique et uniquement ça pour expliquer la situation. La mondialisation actuelle n’aurait jamais existé sans le porte conteneur par exemple, et des 100aines d’autres choses (les ordinateurs et internet).
Est-ce que ses comploteurs qu’il croit identifier avait tout prévu ? l’arrivée de la pilule contraceptive, la découverte de l’ADN, le boom du big data qui allait relancer les recherches en IA en berne depuis les années 60 ?
Bien sûr que non.
C’est pour ça que ses théories simplistes souffrent de nombreux biais (de rétrospective notamment, de confirmation, et d’autres).
Si on veut interpréter la direction que prends la marche du monde, on peut le faire selon plusieurs angles, y compris eschatologiques, mais, pas comme lui le fait.
L’ésotérisme, et la physique (la thermo pour être plus précis) fournissent des cadres explicatifs différents et complémentaires (qui sont en train d’être fusionnés d’ailleurs) qui peuvent servir. Mais l’eschatologie chrétienne, religion qui s’est volontairement amputée de toute sa partie "occulte" en la qualifiant de "superstition" n’est plus à même de décrire correctement ce qui se passe, autant au niveau physique que subtil.
Évidement, pour ceux qui baignent dedans et ne connaissent rien d’autre, ça peut faire illusion.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON