• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


6 votes
pegase 16 février 16:16

@sls0
-
Shanghai est un centre financier international, on ne peut pas prendre cette ville pour référence concernant les salaires.

Les parapentes de ma marque étaient fabriqués chez un sous traitant plus au Nord en face de Séoul, les salaires avoisinent les 100€ / mois en travaillant 7 jours sur 7 avec 15 jours de vacances par an (au nouvel an chinois) ...

Voilà à quoi ça ressemble (je vous montre pour prouver que je ne raconte pas de conneries) ...
https://zupimages.net/up/21/07/fwh8.jpg
https://zupimages.net/up/21/07/61n0.jpg

Quelques remarques :

  Les machines ne disposent pas de protections aux poulies des courroies, ce sont des moteurs puissants (1 cheval au moins), passer les doigts dedans, le doigt saute ... les cheveux on en parle pas, en France une protection est OBLIGATOIRE...
  Les couturières travaillent assises sur des bancs en bois, sans amortisseurs, et sans dossiers ... en France l’inspection du travail obligerait l’entrepreneur à installer des chaises dactylo .. (j’ai vu de mes yeux les mêmes conditions de travail en Allemagne, pays soit disant développé)
 — Il n’y a pas de fenêtres, c’est tout éclairé au néon ...
 — C’est manifestement peu ou pas chauffé, les couturières sont habillées comme s’il faisait 10 degrés dans l’atelier ...

  Il n’y a aucune couverture sociale, pas à ma connaissance en tout cas ...

@ super cochon,

Voilà les conditions de travail avec lesquelles l’UE met en concurrence nos couturières en France, et même si vous les rejetez en bloc (comme moi), vous êtes malgré tout obligé de vous y plier, sinon vous n’êtes pas assez compétitifs vis à vis de la concurrence ..... C’est un véritable cauchemars smiley




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON