• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


10 votes
Norman Bates Norman Bates 17 février 00:16

En absence de bilan épidémiologique je profite de ce remarquable cluster pour m’entretenir avec le célèbre professeur Muckensturm, une sommité mondiale dans le domaine de la bactérie de la pensée unique...

 Professeur Muckensturm, la bactérie de la pensée unique, comment prolifère t-elle.. ?

 Et bien euh...elle s’implante sur terreau fragilisé, en l’occurrence un cerveau noyé et en absence d’esprit critique, ce dernier étant en sommeil ou en état de mort clinique...

 Fichtre ! "cerveau noyé" dites-vous, professeur ?

 Et bien oui...noyé par les sources officielles...la source officielle en irrigation unique c’est très pathogène...si vous ajoutez une mauvaise aération les dégâts sont considérables et souvent irréversibles...et ça sent mauvais...

 Bigre ! le sujet a t-il conscience de...

 Et bien non, jamais ! la bactérie de la pensée unique est très sournoise, le malade n’a jamais conscience de sa présence...au contraire, le malade se croit sain et acquiert la certitude que ce sont les autres qui sont malades...

 Mince ! un espoir de guérison ou de rémission, quand même, professeur.. ?

 Et bien...éventuellement un choc traumatique, des tonneaux lors d’un accident de la circulation, ou des électrochocs à très haute tension...

 Professeur, le variant "sls0" que vous avez observé sur Avox, quel est votre diagnostic.. ?

 Et bien...c’est un spécimen gratiné...je suppose qu’une radiographie de la boîte crânienne donnerait un résultat atypique avec l’aperçu d’une grosse masse spongieuse et unique...cela occasionne une grosse pression contre la paroi...j’espère pour lui qu’il arrive à régurgiter le trop-plein bactérien...c’est la seule parade contre l’accident fatal...

 Oh oui professeur, il régurgite...c’est même son seul hobby...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON