• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Étirév 19 février 10:20

Systèmes solaires et couleurs des astres incandescents.

Commençons par rappeler que dans les primitives Cosmogonies, on expliquait le mécanisme de l’Univers par l’action d’une force émanant des astres incandescents. Cette force n’est autre que le dynamisme inhérent à la radiation des astres, surtout du soleil, dont l’action est la plus puissante sur la terre, puisque c’est l’astre le plus rapproché de nous.

Mais cette force radiante ne vient pas seulement du soleil ; elle vient aussi des étoiles, qui sont multiples et rayonnent dans l’espace sept autres principes chimiques qui génèrent les sept couleurs du prisme. Telle est l’origine du septénaire.

Nous devons supposer que tous les astres incandescents qui brûlent dans l’espace aux dépens de l’oxygène ont la couleur dorée ou ambrée de notre soleil, car, c’est son élément comburant qui donne à un astre sa couleur propre.

Mais l’oxygène n’est pas le seul élément comburant qui existe dans l’Univers. Dans notre système solaire, aucun autre ne possède sa puissance, aucun autre ne peut en être rapproché tant ses propriétés sont intenses comparées à celles de tous les autres corps connus. Mais cela est ainsi, pour nous, parce que le foyer qui nous l’envoie est tout près de nous, comparé aux foyers qui nous envoient d’autres radiations.

Si la couleur d’un astre incandescent révèle la Nature de son élément comburant, nous devons en conclure que les soleils verts, rouges, bleus, ne brûlent pas aux dépens de l’oxygène, mais aux dépens d’un autre corps qui joue, pour eux, le même rôle dans la combustion que l’oxygène pour nous. Ainsi, le Chlore, l’Iode, le Brome, le Fluor, le Sélénium, le Soufre sont, probablement, des éléments aussi actifs dans d’autres systèmes solaires que l’oxygène est actif dans le nôtre.

Si cette activité n’a pas la même intensité sur la terre c’est parce que les atomes de ces corps, arrivés à la terre dans les radiations stellaires, ne possédaient plus les conditions physiques et chimiques qu’ils avaient à une distance plus rapprochée de leur source. Mais, sur une terre éclairée par un soleil rouge c’est, peut-être, le Sélénium qui est l’élément comburant, qui règne dans l’atmosphère et engendre la vie.

Sur une terre éclairée par un soleil vert c’est, peut-être, le Chlore qui joue ce rôle actif et, dans ces mondes éloignés de nous, l’oxygène n’est, peut-être, connu que comme un élément secondaire aussi insignifiant, aussi peu utile à la vie que l’est par exemple, l’Iode sur terre.

Cosmogonie




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON