• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
Conférençovore Conférençovore 21 février 12:03

@Qaspard Delanuit
" mais vous voyez vous-même FA à travers votre propre prisme. "

Je pourrais te répondre que tu vois ma réaction au travers de ton propre prisme, so what ? Je livre ici des arguments qui me semblent valides et attends volontiers les critiques de ceux-ci. 

Dans le fond, je me fous de ce que FA pense de GI et de cette opposition bidon qu’il tente de créer (qui est très mainstream d’ailleurs : on entend que cela des gens qui "renvoient dos-à-dos blablabla") pour se positionner au-dessus in fine. S’agissant d’un homme politique qui aspire à diriger le pays, il me semble bien plus fondamental de décrypter ses propositions, sa vision du pays, sa vision de ce qu’est son peuple. Or ce qui me sépare de FA, c’est fondamentalement cela : pour lui, la France n’est qu’une idée, une histoire (donc un passé) et reste un concept essentiellement basé autour d’une langue. Désolé mais non. Pour moi, et comme je pourrais le dire de tout pays d’ailleurs (même des très récents qui sont des créations purement artificielles comme c’est le cas en Afrique*), c’est avant tout un peuple. Et ce peuple qui s’est forgé au cours des millénaires est en train d’être disloqué, plus précisément fractionné par une immigration de masse, immigration qui n’a strictement aucun sens par ailleurs sur le plan économique et qui ne fait qu’ajouter de la tension et ruiner le capital social.
Une nationalité, ce n’est pas qu’une langue et un bout de papier dans la poche. C’est une culture, des traditions... Il le dit lui-même d’ailleurs. Il veut conserver les traditions, la chrétienneté, etc... mais qui les menace au juste ?
Si l’on ne répond pas à cette question, autant ne rien dire. 

S’agissant de FA, je crois que le pb est un mélange de "manque de couilles", d’erreurs d’analyse à répétition (je pourrais en citer pas mal) mais un pb plus classique lié à sa condition de haut fonctionnaire/technocrate. Oui, il a visité 80 pays mais entre passer des nuits dans des hôtels avec des délégations diplomatiques et habiter dans les pays il y a un gouffre. Ce qu’il a fait, c’est rencontrer des dignitaires de ces pays, des gens qui, par définition, représentent le 1% et pas les 99% (n’y voir aucune allusion à ses scores électoraux). 
 
A l’entendre GI serait autant responsable de la "guerre civile" (il m semble avoir entendu l’expression ici) que les collabos islamo-gauchistes. Ridicule... 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON