• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


5 votes
eau_du eau_du 23 février 21:14

Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU

.

C’est une confirmation importante que les médias français ont encore peu relayée pour le moment. Nous citons le Secrétaire Général de l’ONU en personne :

" Brandissant la pandémie comme prétexte, les autorités de certains pays ont pris des mesures de sécurité sévères et adopté des mesures d’urgence pour réprimer les voix dissonantes,
abolir les libertés les plus fondamentales,
faire taire les médias indépendants
et entraver le travail des ONG.
"

.

Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU
Conseil des droits de l’homme du 22 février 2021

Source  : Site de l’ONU https://news.un.org/fr/story/2021/02/1089912

Le chef de l’Organisation des Nations Unies ajoute, notamment :

" Des défenseurs des droits humains, des journalistes,
des avocats, des militants,
et même des professionnels de la santé,
ont fait l’objet [...] de poursuites, et de mesures d’intimidation et de surveillance pour avoir critiqué les mesures - ou le manque de mesures - prises pour faire face à la pandémie. Les restrictions liées à la pandémie servent d’excuses pour miner les processus électoraux, affaiblir les voix des opposants et réprimer les critiques.
"




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON