• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
yoananda2 3 mars 12:00

@Tchakpoum
oula ! c’est intéressant mais beaucoup trop extrémiste à mon goût. Ça obligerait tous les humains à renoncer à la civilisation et à retourner à un mode de vie sauvage, ou en tout cas pré-industriel (et encore ... on pourrait même pousser le bouchon jusqu’au néolithique si on voulait).
C’est complètement utopique et donc, non réalisable en droit, selon moi.

Il faut quelque chose de plus nuancé et modéré. Moi je proposes de reconnaître les animaux supérieurs comme sujet du droit car ils sont une conscience, ils souffrent, et on peut communiquer avec ou du moins ressentir de l’empathie pour eux (en tout cas, chez les blanc c’est très répandu, chez les autres races, je ne sais pas donc je ne me prononce pas).
Mais pas d’en faire non plus des personnes comme nous, sinon, on ne pourrait plus les manger (et ça serait contraire au principe "biologique" que je défends) ni les élever.
Leur reconnaître des droits, pour moi, ça déboucherait sur une manière de préserver leurs lieux de vie (notamment pour les espèces sauvages), et donc leur eco-système. Et ça, ça me paraît non seulement jouable mais souhaitable. Si on commence à parler "gaïa", alors on va devoir protéger un brin d’herbe aussi, puisqu’il fait partie du tout ... non, ça n’a pas de sens. Y a des gus en Inde qui vénèrent tellement la vie qu’ils doivent faire gaffe quand ils marchent à ne rien écraser.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON