• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
JL 3 mars 10:36

« L’obsession n’était pas de soigner les gens mais de faites des essais thérapeutiques » (1’50" et 2’35")

 

« En Angleterre, suivi par l’essai "Solidarité", ils ont prescrit des doses d’hydroxychloroquines que n’importe quel manuel rapporte comme étant toxiques, dangereuses.  »

 

 « Les pays dans lesquels le soin est passé derrière la médecine virtuelle font des bêtises qui se mesurent au bout d’un an  »

 

Très intéressant concept : la médecine virtuelle, qui résume cette idéologie de la vaccination : une potion logique dont on n’attend même plus qu’elle sauve des vies mais qu’elle éradique les virus.

 

A qui cela profiterait-il si c’était possible, d’éradiquer un virus si c’est au prix de dix fois plus de vies humaines qu’il ne prendrait en laissant faire la nature ?

 

C’est pourtant ce qu’ils ont l’intention de tenter, j’en veux pour preuve leur nouveau mot d’ordre : « Soigner ne suffira pas pour éradiquer le virus  »




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON