• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Conférençovore Conférençovore 21 avril 13:27

@Serge ULESKI
Merci pour cette auto-promotion qui va générer un peu de trafic. Lire S. Uleski évoquer la censure est néanmoins aussi croustillant que d’entendre parler un islamiste de liberté... Je plaisante (quoi que) mais pour avoir lu ton billet et pas encore l’ouvrage sur lequel il porte, ma critique ne saurait être très intéressante. Sur la forme, bien qu’un peu longue, je la trouve bien écrite. Quant aux idées, contrairement à Soral, je ne crois pas que l’art soit mort avec Duchamp ou Céline. En revanche il s’est indéniablement orienté en partie vers une extrémité conceptuelle absurde (bien que logique), celle du monochrome, du bruit de l’art comptant pour rien ou encore celui involontaire des Aya Nakamura et autres plug anal de la place Vendôme et anti-créations modernes telle que cette oeuvre du dernier étage du musée d’Israël où l’on peut admirer un écran qui montre l’image d’un robinet qui délivre de l’eau au goutte à goutte : tout un symbole... cet étage réservé à cet "art" est aussi une impasse et vous devez reprendre le même escalier que vous avez emprunté pour revenir sur vos pas.
Mais on ne saurait résumer cette extrémité à une sorte d’unique chemin que nous serions tous contraints d’arpenter. Des ramifications se sont bien construites dans toutes les formes artistiques. Sans doute ne sont-elles pas assez connues mais c’est un autre débat car après tout, de nombreux artistes d’époques révolues sont également morts dans l’anonymat tandis que leurs oeuvres furent découvertes ou redécouvertes bien plus tard. 

Sinon

"(...) et militaire intraitable des USA sur l’Europe et le reste du monde avec le recours des bombardements massifs des populations civiles inaugurés par l’Allemagne nazi (Varsovie)"

Et j’ajouterais, "... et finalisée par les Alliés sur celles de cette même Allemagne nazie (Dresde).".

"L’Afrique mettra tout le monde d’accord sur un point : l’homo sapiens sans lequel rien n’est possible, y a vu le jour il y a 300 000 ans dans ce qui est le Maroc aujourd’hui. C’est un fait incontestable même si Soral semble indiquer qu’il s’agirait d’une affaire d’opinion."

S’agissant des origines de l’homme, rien n’est "incontestable". Nous savons par exemple que nous autres européens avons un patrimoine génétique qui comporte du Néandertalien et que les populations d’Extrême-Orient du Denisovien que l’on ne retrouvent pas chez nos amis Africains. 

Je saute du coq à l’âne mais en termine avec cette... vérité que je partage : "Plus on accueille de « vérités » plus on est riche, plus on est fort, plus le mensonge recule car ce mensonge est articulé par une minorité, certes aux commandes de moyens de propagande colossaux, mais dont la dernière des qualités est le courage et le sacrifice."

 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON