• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
maQiavel maQiavel 13 mai 19:36

C’est marrant, je plaisante sur le post Norman caricaturant ( mais vraiment très légèrement) un certain imaginaire et le Konführer se sent visé et se lance dans une énième pleurniche victimaire sur la pluralité d’opinion sur ago qui s’arrêterait au tout puissant lobby propalestinien qui y sévirait smiley et de vanter sa sacrosainte objectivité les pieds bien ancrés dans le réel réellement réel mettant à équidistance colonisateur et colonisé au nom de la complexité ( on pourrait en faire de même pour les violeurs et les violées, les voleurs et les volés, les assassins et les assassinés, m’enfin j’entends hurler dans l’oreillette que ce n’est pas pareil, là bizarrement on évacuera la complexité et on sera scandalisé du renvoi dos-à-dos des bourreaux et de leurs victimes mais passons). Cela ne me surprend guère, c’est très commun, il suffit d’allumer la télé pour s’en rendre compte.

Non, ce qui est plus particulier chez le Konführer et ceux de sa famille politique, c’est qu’ils ne voient pas les relations internationales en termes de lutte entre Etats ( donc des structures organisées autour d’institutions et pilotée par des oligarchies ) mais en termes de lutte des peuples, ça suinte dans ses propos, comme s’il s’agissait là d’un affrontement entre un peuple palestinien et un peuple israélien. Et attention, peuple chez lui fait référence à la notion de peuple-ethnie. C’est structurant chez ces gens là, c’est ainsi qu’ils vont attribuer des capacités immuables, des caractéristiques demeurants identiques … bref, essentialiser ces peuples, ce qui va leur permettre de les hiérarchiser et de les penser en termes de compatibilité. Arabes et juifs seraient deux peuples sur la même terre qui se feraient donc la guerre car incompatible comme l’eau et l’huile. C’est complexe, il n’y a pas d’agresseurs et d’agressés, tout serait une question de culture et finalement d’essence au fond. A chacun de déduire les conclusions générales qu’ils en tirent. smiley

Evidemment, lorsqu’on voit les choses en termes d’Etat, la grille de lecture est différente : il existe bien un peuple israélien et un peuple palestinien, hétérogènes, que ce soit ethniquement ( après tout il existe une quantité non négligeable d’arabes israélien), sur le plan des opinions ( des Israéliens adhèrent ou s’opposent au colonialisme et idem chez les palestiniens ), des comportements et des idées. Par contre, il existe un Etat colonialiste qui a des collaborateurs juifs et arabes, qui fait face à des résistances arabes mais aussi juives, qui organise la mise au pas militaire, policière, économique et foncière des territoires palestiniens, qui crée de fait une situation d’Apartheid et qui suscite en retour une résistance armée de mouvements de libération nationale politiques et religieux dans les territoires colonisés qui cherchent eux aussi à créer un Etat. Mais nan, tout est égal, les agents de l’Etat colonialiste et ceux qui lui résistent, sinon, c’est évacuer la complexité. smiley

En parlant de peuple-ethnie, je suis politiquement correct, je devrais faire preuve de plus de vaillance que diable, parlons de peuple-race. Si mes souvenirs sont bons, y’a un gars qui a écrit un livre en prison il y’a 97 ans, et dont l’un des chapitres s’intitule « Le peuple et la race ». Tapez ce titre sur google et lisez le chapitre en intégralité, c’est très très instructif sur certaines visions de la cité. smiley




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON