• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Djam Djam 25 mai 2021 12:46

@Tchakpoum
Remarquable ajout à ma modeste analyse, somme toute je le sais, forcément subjective... 
Ce qui nous empêche de saisir dans sa totalité le phénomène qui nous recouvre lentement comme une couverture progressivement étouffante est sans doute lié, en partie du moins, à cette nouveauté inédite d’un maillage totale de la planète "grâce" (?) à l’internet.
 
Ce filet gère en effet les flux incessants d’informations et le torrent est d’une telle densité qu’il devient quasiment impossible d’en extraire les pépites susceptibles de s’approcher un tant soit peu de quelques vérités et pour le coup, j’emploierai le terme faussement anglais "d’évidences" à la place de vérités.

La relecture récente pour moi des écrits de Machiavel et, je l’avoue, un peu plus en diagonale, de Hobbes, m’éclaire un chouia malgré tout. Ces deux là avaient déjà pigé à leur époque qu’il était bien plus efficace de considérer l’homme comme irrécupérable et que tout pouvoir devait exploiter la nature émotionnelle basique de l’homme pour le gérer.

Les deux penseurs évoquent bien sûr la lâcheté, la peur et la crainte instinctive de la nature humaine comme étant indécrottables. Partant de là, ils affirment que tout état doit utiliser ces travers pour viser le maintien d’une certaine paix sociale.

Ayant abandonné toute sotériologie (l’idée du salut via des pratiques religieuses), les états modernes n’ont aucun scrupule à accepter de facto le glissement vers la gestion façon "troupeau" à contenir par la peur. Et comme les troupeaux, on les marque, pique, compte et menaçe. c’est la caractéristique de ce Nouvel Ordre Mondial qu’appellent de leurs vœux tous les prêtres de la mondialisation intégrale qui, eux, vous l’aurez compris, se considèrent comme le délirant Laurent Alexandre : des dieux ! 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON