• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
claude 9 juin 07:36

Lactée, notre galaxie, voyage dans l’univers à des vitesses vertigineuses : près de 2,3 millions de km/h. Mais l’explication complète de ce déplacement ne vient d’être comprise que récemment, grâce aux travaux d’une équipe internationale emmenée par Yehuda Hoffman, et comprenant plusieurs chercheurs du CEA et du CNRS....La Voie Lactée se dirige vers un point de l’univers baptisé le "Grand Attracteur". Cet amas de galaxies situé à 150 millions d’années-lumière est certes massif, mais la matière qu’il contient ne suffit pas à expliquer que la Voie Lactée s’y précipite aussi vite. Les scientifiques ont donc continué à chercher, et ont finalement repéré un autre amas de galaxies dans la même direction, mais situé à 600 millions d’années-lumière : l’amas de Shapley...Ces scientifiques ont en effet découvert qu’à l’opposé des deux amas se situait un grand "vide" (relatif) : le Dipole Repeller, qui joue un rôle répulseur sur notre galaxie. Bien sûr, il n’y a pas réellement de force répulsive...Mais s’il n’y avait pas ce "vide" relatif, s’il y avait autant de galaxies qu’ailleurs, leur gravité attirerait la voie lactée dans leur direction, et ralentirait donc sa course dans la direction du Grand Attracteur. La présence du "vide" favorise donc une plus grande vitesse de la voie lactée et explique précisément sa trajectoire....Hélène Courtois, astrophysicienne à l’université de Lyon 1 et co-auteur de l’étude, explique : "En analysant les champs de vitesse de milliers de galaxies peuplant notre univers local, nous avons identifié le déplacement de ’fleuves de matière’, comme ceux qui parcourent Laniakea", notre superamas de galaxies découvert en 2014 par la même équipe. "Ces fleuves sont une conséquence directe de la distribution de la masse totale, qui s’éloigne des régions vides et se dirige vers les régions de plus haute densité."





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON