• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


4 votes
Norman Bates Norman Bates 13 juin 20:25

@Sa Nombrilissime Suffisance

Inutile de tchatcher en rond et d’ânonner en long, en large et en biais, tout le monde pourra témoigner de mon innocence sur ce module où je ne brillais que par mon absence...excusez du peu.. ! absence sauf dans la caboche de SNS qui ne peut s’empêcher de me convoquer dans ses divagations mentales...en tête des empêcheurs de s’astiquer le nombril il y a toujours Bates.. ! pardon, "NB"...
Y a un troll, un possédé, c’est "NB"...tout ça pour sauver un module perdu dans les limbes de l’insignifiance avec en prime une publicité clandestine du plus bel effet...CQFD.
Mais surtout...surtout, il y a ce nouvel affront inqualifiable livré à mon trou du cul qui, c’était prévisible, n’a pas manqué de réagir...je vous transmets le communiqué qu’il vient de me transmettre...encore merci et bravo, Moa-Sait-Tout.. !
"Nous, les trous du cul du monde entier, nous exprimons notre totale indignation suite à cette nouvelle attaque sans fondement...éternellement méprisés, moqués, humiliés, traités de bons à rien qui ne servent à rien, nous avons décidé de contre-attaquer en décrétant l’établissement de piquets de grève qui bloqueront toutes les circulations...avec une grève de la flatulence en bonus...nous ne lâcherons rien, absolument rien, pour restaurer une dignité souillée depuis trop longtemps...
Quant à moi, en tant que président de l’intersyndicale des trous du cul, et dont l’employeur, Norman Bates, aspire à de hautes responsabilités dans un avenir proche...je signale à toutes fins utiles que je ferai pression pour que soit voté une loi qui criminalise l’activité d’offense à trou du cul présidentiel, avec un effet rétroactif qui va faire mal aux fesses de certaines personnes...à bon entendeur..."




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON