• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
sls0 sls0 8 juin 13:03

La CIA donne toujours la réponse qu’on attend d’elle, pour rappel les armes de destruction massive de Saddam.

Pour le rapport US sur le labo de Wuhan, ils l’ont perdu, seul un sénateur l’a vu. Aux USA on peut retrouver des courriers diplomatiques du début du siècle dernier mais pas celui là, pas de copie ni d’archivage, on ne sait plus où il a été posé. Ouais c’est con, heureusement qu’un seul et unique sénateur l’a vu. Non seulement on ne retrouve pas le courrier, on retrouve même pas le ou les rédacteurs, on ne sait plus non plus où on les a posés.

Fauci n’est pas à l’origine de l’idée la transmission animale, à l’époque il a fait part du consensus scientifique de l’époque, des milliers de chercheurs ayant épluché le génome pour en découvrir l’origine.

Pour le reste de la vidéo, l’interview, j’ai apprécié.

Pas de certitudes, on parle de probabilités.

Rien n’est sûr à 100%, on regarde les probabilités, un peu comme dans la sûreté, on chiffre le probable par rapport aux connaissances du moment et on tient compte des événements qui affirment ou infirment les hypothèses de départ et on fait évoluer l’analyse et les parades.

Des hypothèses en série (ET) diminuent fortement la probabilité.

Des hypothèses en parallèle (OU) augmentent fortement la probabilité.

Un hypothèse avec des événements non arrivés par le passé liés par du ET a peu de chance d’être possible.

On connait les probabilités du passage de l’animal à l’homme, on connait la probabilité d’accidents de laboratoire, ça permet de dégrossir et d’éviter de s’emmancher sur des voies sans issue ou très peu probables.

Un exemple ET : qu’un laborantin mettre par erreur du conraminé à la poubelle est-ce possible ? Oui, disons une chance sur 10000. Qu’un chat fasse les poubelles ? Oui, une chance sur 10. Que ce chat contaminé morde son maitre ? Oui une chance sur 1000. C’est du ET la probabilité du scénario ET c’est 10000 x 10 x 1000, une chance sur 100 millions. Ce n’est pas impossible mais peu probable.

Je suppose que ça été fait sinon il y aurait pas un consensus et il y a aussi des milliers de personnes qui ont foutu leur nez dans la base de données américaine GenBank, gérée par le National Institutes of Health et qui fait office de référence mondiale, il y avait une cinquantaine de pages de génomes pour le SARS-CoV-2 en avril 2020.

La dernière fois que j’ai regardé en avril 2020 il y avait déjà 2000 séquençages.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON