• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


11 votes
sirocco sirocco 10 juillet 17:38

De toute façon le dictateur baffé continue en ce moment même à fermer des lits par centaines.

Alors la fuite des soignants sera une calamité comme une autre au milieu de cette destruction en règle des hôpitaux français. 

À suivre, très prochainement : la destruction de l’Éducation Nationale...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON