• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
Norman Bates Norman Bates 13 septembre 22:53

Je profite de cette tribune offerte de manière inconditionnelle (et tacite) par "l’auteur" de ce module pour éteindre le feu ardent d’une vilaine polémique visant ma personne...

En préambule je rappelle que j’ai annoncé ma candidature pour 2022 il y a belle lurette et je ne suis pas déprogrammé d’Avox...inutile donc que d’autres tortillent du croupion pour simplement amuser la galerie...comprenne qui pourra...

La polémique : certains vils individus cherchent à salir mon honorable réputation en me faisant passer pour l’homme qui murmure à l’oreille de son trou du cul en le regardant droit dans le blanc de la raie...

Même si je ne conteste pas l’existence épisodique d’échanges, d’ailleurs constructifs, avec cette entité, cela reste un brin réducteur pour définir ma personnalité...c’est comme jeter l’eau du bain avec le bébé...CQFD.

Car Norman Bates c’est aussi 18 articles pondus sur Avox...oui, 18.. ! j’additionne les deux modules soustraits par le GMdM...(ni pardon, ni oubli...) 18 articles depuis janvier 2014, excusez du peu, nounidiou.. !! un instant je vous prie...

Han ! Han ! Han ! Ahhhhhhhh....ooouuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii..... !!!!!!

Un module a explosé la barre des 4300 visites... !!!! minute, je reviens...

Han ! Han ! Han ! Ahhhhhh.....oouuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.... !!!!!!

Un autre est à + de 2600, trois autres ont dynamité la barre des 2000, et attention, le "Dolder club" arrive à grandes enjambées...ah, à l’instant encore une visite...une seconde, j’arrive....

Han ! Han ! Han ! Ahhhhhhhh....ooouuuuiiiiiiiiiii.... !!!!!!

Et je ne parle pas des publications musicales qui franchissent allègrement les 1500 voire 1700 visites de mélomanes aguerris...

Cette carrière rédactionnelle exceptionnelle et internationale (je reçois d’innombrables messages élogieux dans des langues que je connais pas...) entamée sur le tard me permet d’ores et déjà d’entrer dans le Panthéon journalistico-littéraire de notre fière Nation...CQFD & excusez du peu.

Oui c’est sur un tapis rouge de lettres nobles et belles que Norman Bates entre dans la légende, sa modestie dut-elle en pâtir...consécration certes escortée par les aboiements baveux des chiens enragés et jaloux, mais la 308 BlueHDI présidentielle passe toutes vitres closes à ces miasmes putrides...

Je zappe aussi le mécontentement du voisinage lorsque mon humilité s’exprime à plein gosier par des onomatopées et des barrissements qui déchirent la lourde pesanteur du silence nocturne...tous les grands auteurs sont marqués, imprégnés par leurs œuvres...moi c’est le budget Sopalin qui me coûte un bras...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON