• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Daruma 16 septembre 12:15

@Conférençovore

Votre premier point se fonde entièrement sur la prémisse suivante :

Le vaccin empêche la transmission du virus.

On sait déjà que cette affirmation est fausse. Cela a été constaté empiriquement, pourtant on fait comme si on ne le savait pas. Bizarre. C’est un dogme contredit par les faits, mais on continue d’y croire. Cela relève donc du domaine de la croyance.

Cette première prémisse est elle-même adossée à une autre prémisse, plus fondamentale :

Le vaccin permet de lutter contre un virus précis, donc il est bon pour l’organisme.

Autrement dit, on balance allègrement par-dessus bord le principe de précaution. Que connaît-on des effets à long terme ? Sachant qu’on ne les connaît pas, est-il raisonnable de prendre un tel risque en vaccinant en masse et à l’échelle planétaire ? Mais aussi, est-il sage de lutter contre un virus si peu létal en employant de si grands moyens ? N’est-ce pas comme défoncer une porte avec un missile de croisière ?

D’un point de vue pragmatique, si l’on tient compte des incertitudes quant aux effets à moyen et long terme, ne serait-il pas judicieux de garder une partie du personnel médical non vacciné ? Le bon vieux proverbe qui dit qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ne s’applique-t-il pas ici ? Que ferons-nous si, dans quelques années, le personnel soignant est décimé à cause des effets secondaires, inconnus pour le moment, du vaccin ?

De manière plus générale et plus globale, hors considération du personnel soignant, il me semble sage et prudent qu’il y ait une partie de la population qui ne soit pas vaccinée, et qui donc continue de développer et de renforcer son immunité naturelle, au cas où ça tournerait mal.

Cela dit, je dois faire mon mea culpa : j’avais mal compris ce que voulait dire flolenigo. Je m’en excuse auprès de lui, s’il me lit. Olivier Perriet m’a permis de comprendre mon erreur. C’est sans doute le point Godwin (la référence aux nazis) qui m’a agacé et m’a entraîné dans l’erreur.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON