• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
Joe Chip Joe Chip 29 septembre 2021 22:14

@Conférençovore

"Ils sont encore dans l’ancien monde, celui des partis, celui des meetings, des affiches, des candidats qui font les marchés pour serrer des pinces, etc. Marine maîtrise ces (encore) incontournables exercices."

Ouais, ou ils sont encore dans la réalité. Le pourcentage de la population française réellement engagé sur les réseaux sociaux ou qui regarde quotidiennement cnews ne doit pas dépasser 10%, ça reste sociologiquement marginal dans le cadre d’une élection présidentielle. La plupart des gens pannent que dalle aux références historiques et aux citations de Zemmour. C’est la raison pour laquelle les guéguerres idéologiques du moment auront sans doute peu d’impact sur le résultat. La plupart des gens se décideront quelques semaines avant l’élection essentiellement en fonction de la préservation de leur intérêt économique.

Par ailleurs Zemmour n’est pas du tout sur un positionnement "antisystème" mais cherche plutôt à phagocyter LR tout en détachant du RN la bourgeoisie droitarde qui voterait encore Marine. J ’ai l’impression qu’il n’empiète pas vraiment sur le coeur de l’électorat RN c’est à dire les ouvriers et la petite classe moyenne qui s’inquiètent surtout de l’immigration en termes économiques et sociaux. Je suis pas sûr que les "marottes" identitaires de Zemmour sur la Franche chrétienne et les prénoms étrangers les aimantent tant que ça. Beaucoup de gens vont voter RN précisément pour tout ce que Zemmour lui reproche, c’est à dire le "social". 

De fait, il y a un boulevard à gauche même si les commentateurs se gargarisent du fait que la "France est de droite". La France de droite ? Vu le niveau de redistribution sociale, de prélèvements, de subventions, une telle assertion prête à sourire. Donc il est pertinent pour MLP de rester sur ce créneau "social-national" (oui, dans cet ordre) sachant que ce prolétariat ne votera pas pour Mélenchon.

Zemmour ne connaît pas la population française, tout ce qu’il croise dans ses meetings c’est du bourgeois réac et des hipsters identitaires de youtube (je caricature, quoique...).

Il se calque sur le social-conservatisme des anglo-saxons en croyant à tort pouvoir l’importer en France et unir la bourgeoisie conservatrice et le prolétariat "national" sur le thème de la défense de l’identité. C’est une manière très anglaise de voir la politique, alliance du libéralisme économique et du conservatisme culturel. Rappelons que Trump n’a pas fait campagne principalement sur l’immigration mais sur l’économie, le protectionnisme, la fiscalité et le travail. Pareil pour Johnson qui a vendu aux britanniques le projet de "Global Britain".

Ca ne peut pas marcher en France, car le peuple est hostile au libéralisme économique, contrairement au peuple anglais ou américain. Même s’ils galèrent économiquement, les Anglais et les Américains acceptent la donne, mieux, ils en tirent une forme de civisme et d’abnégation qui sont inconnus en France. Il n’y a pas ou peu de ressentiment social dans les pays anglosaxons. Dans un pays plus égalitaire, il est partout, car chacun constate ou croit constater qu’il est moins égal que l’autre.

Zemmour le sait très bien, l’a théorisé lui-même à un autre époque, mais est désormais obnubilée par sa croisade identitaire. Je dirais même que le fait que Zemmour soit devenu le nouvel épouvantail idéologique doit arranger MLP. Même si Zemmour venait à s’effondrer dans les sondages (ce qui à mon avis a une bonne chance d’arriver) il sera difficile de la rediaboliser de manière crédible.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON