• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
Conférençovore Conférençovore 13 janvier 14:49

"La réduction de la population, un fantasme ?"

Il explique que la pop va monter à 10 Md et se stabiliser (c’est ce que disent les prévisions) et que compte-tenu des ressources non renouvelables, c’est plié. Alévy explique qu’il faudrait passer de 10 Md à 2 et pense que cela se fera "naturellement" en oubliant au passage que le pic des ressources non-renouvelables est derrière nous et que la pop continue de croître. Nous allons donc vers un effondrement. Reste à savoir comment, de quelle ampleur, où (probablement surtout localisé dans certaines zones en particulier) et combien de temps. En outre il aurait fallu commencer par observer quelles pop explosent et lesquelles diminuent.

L’Afrique a des tx de fécondité qui restent très élevés tandis que même les pays les moins dév d’Asie ont déjà entamé une décroissance de leur indice de fécondité. L’Inde est à 2,4 enfants/femme mais si on ne considère que cet aspect, ce pays est déjà en situation de déficit hydrique. Au Pakistan on est toujours à 3,6 e/f et Bangladesh 2,5 (alors que c’est le pays le plus densément peuplé au monde). Le sous-continent indien va donc être l’un des points de tension extrême à venir. Les autorités indiennes le savent très bien, raison pour laquelle ils se cessent de s’armer. Notre pays se prépare également : https://www.lepoint.fr/societe/l-armee-francaise-prepare-10-000-soldats-a-un-eventuel-grand-conflit-24-06-2021-2432662_23.php

A contrario, le Viet Nam a réussi sa transition démographique (par limitation du nbre d’e/f). La Thaïlande aussi (1,5 e/f). L’Indonésie (4ième pays le plus peuplé au monde) reste encore à 2,4 e/f mais va probablement pouvoir y arriver d’ici peu

La première urgence est là. Tous ces pays dont la pop augmente doivent contraindre leur pop à réduire ce tx, autrement ils vont à la catastrophe d’ici très peu de temps : famines, conflits inter-ethniques/inter, etc. Le drame est que, pour des raisons éco, de puissance régionale ou d’incapacité étatique (cas de l’Afrique), à qq exceptions près ces pays ne vont pas le faire / y arriver. Et qd bien même ils le feraient, il est déjà trop tard.

Les pop qui baissent sont en Europe (les autochtones), Russie et certaines zones d’Asie (Chine : 1,5 e/f, Taïwan : 1,1, Viet-nam, Japon, etc). 

Les pays dév sont ceux dont les pop consomment le plus. Nous allons donc devoir nous calmer : fin du gaspillage, moins de transports, de haute tech et plus de production locale et durable. Si l’Europe veut être auto-suffisante en nourriture, il nous faut 150 millions de permaculteurs. C’est possible en abandonnant tout un tas de boulots improductifs et aliénants du tertiaire. 

Les autres pays devront également renoncer à la consomation de masse et à la croissance infinie.

Il ne faut pas rêver : rien de tout cela ne se fera pacifiquement,du moins au moins dans un premier temps. Atali a également raison sur ce point : nous allons vers un conflit ou des conflits. C’est inéluctable. Et comme pour toute guerre, malheur aux vaincus.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON