• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
perlseb 14 janvier 20:09

Elle dit que la prévention des épidémies "coûterait" 100 fois moins que leur gestion, mais quand on parle de "coût", dans notre monde, on parle d’argent, et en face de ce coût, ce n’est pas un virus, ou la terre qu’on paye, ce ne sera que des hommes. L’argent n’a de sens que pour l’homme : qui dit coût, dit bénéficiaire humain pour ceux qui réceptionnent ce coût. Il peut y avoir effectivement une destruction de valeur sans contrepartie apparente, mais elle peut également être une opportunité (disparition de concurrence, etc...).

Donc si ce coût est 100 fois supérieurs mais que les bénéficiaires de ce coût font partie des décideurs, des vraies décideurs s’il en existe (oligarchie par exemple), alors ce n’est pas une bonne idée (pour eux) de prévenir les épidémies. Et ça serait même une très bonne idée de créer des virus (avec un antidote qu’on ne donnerait pas aux autres évidemment) et de les propager.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON