• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Conférençovore Conférençovore 20 janvier 07:59

@Jean Keim
Les données de ces 50 dernières années disent plutôt le contraire. Des centaines de millions de personnes sont sorties de l’extrême pauvreté ces dernières décennies et mis à part les zones habituelles (Afrique, sous-continent indien, certaines parties du sud-est asiatique ou d’amérique du sud/centrale, la Chine paysanne), l’extrême-pauvreté (les moins de 1$/jour) est en recul.
L’extrême richesse, relative selon les pays, commence selon et pour la France au-dessus de la première dizaine de millions d’€, somme qui permet d’acheter 3 ou 4 propriétés luxueuses, soit largement plus que ce qu’un foyer moyen a besoin... 
Et plus on s’éloigne de ce seuil, plus cette extrême richesse devient illogique et immorale. Là-dessus, les gauchos ont raison. Qu’une personne puisse posséder ce qu’elle ne pourrait pas dépenser même en vivant 100 fois plus longtemps n’a aucun sens.

Par contre, nous assistons bien à un appauvrissement des classes moyennes. Et là ce n’est pas une histoire d’avoir une télé plus grande. Ce sont des gens qui ne se soignent plus, n’allument plus (ou moins) leurs chauffages, etc. Ils ne crèvent pas de faim parce que, chez nous, c’est impossible (à tel point que certains vivent même sans le moindre revenu) mais ils galèrent pour tout. Ce sont tous ces petits vieux qui survivent avec leur minimum vieillesse, tous ces travailleurs pauvres qui font attention au moindre centime, etc. C’est une pauvreté moins spectaculaire mais bien réelle. Il y a des gens qui font de mauvais choix, qui préfèrent s’acheter un nouvel écran et accumuler les crédits conso plutôt que de bien nourrir leurs gosses. La pauvreté matérielle est souvent liée à la pauvreté intellectuelle avec les mauvaises décisions qui vont avec et pour eux, que des ultra riches s’enrichissent encore plus ou pas ne change rien. Bref, cette opposition est plus complexe qu’elle n’y paraît au premier regard.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON