• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
herve_hum 10 février 18:10

@sls0

le jeu des dirigeants occidentaux avec Poutine, c’est comme le nucléaire, il faut savoir doser pour avoir de la chaleur, mais pas trop pour que cela n’explose pas. Après, il y a toujours un risque, mais l’expérience étant là, il est réduit.

Bref, les dirigeants US et leur vassaux aliénés ne provoquent pas Poutine parce qu’ils veulent annexer l’Ukraine dans l’Otan, mais uniquement pour circonscrire une flambée de violence intérieure qu’ils ne pourraient plus contrôler et où alors, la menace extérieure est toujours le seul moyen pour éteindre l’incendie intérieur.

C’est que l’histoire fourmille de cas où cette technique a été employé, pas toujours avec succès mais bon, c’est la seule dont l’efficacité a été prouvé.

Par exemple, si l’escroquerie que fut la pseudo pandémie venait a atteindre les citoyens les plus dociles et que la duplicité, les mensonges prouvant que les dirigeants avaient planifié depuis longtemps la pandémie pour utiliser l’argument sanitaire afin de mettre en place leur système de contrôle généralisé (qui en soi n’est pas le problème, le tout étant de savoir qui contrôle quoi et dans quel but) et de finir par achever la sécurité sociale, et j’en oubli, alors, la menace extérieure pourra faire diversion, car depuis que les communautés se sont instituées en royaume et nation, l’appel de la défense de la patrie à pratiquement toujours fait taire les problèmes intérieurs.

Bref, Poutine et la pseudo adhésion de l’Ukraine dans l’Otan, c’est la soupape de sécurité des dirigeants occidentaux !




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON