• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Conférençovore Conférençovore 19 février 08:35

Quand on fait un débat, le pb majeur qui peut se poser est l’asymétrie. J’ignore quelle est le métier de Rémy mais il n’est absolument pas au niveau pour apporter la contradiction à cet idéologue, car c’est bien de cela qu’il s’agit. Il aurait fallu lui mettre en face un Alain Bauer par exemple ou Raufer que ce guignol dénigre (c’est pratique de n’avoir aucun contradicteur). Rémy devrait revoir son format ou mieux préparer ses sujets (ou se faire aider) parce que là c’est 45 minutes open bar pour un idéologue.

"Assiste-t-on a une explosion de la délinquance ?"

La réponse est "non".

Mucchielli démontre en une seule réponse qu’il n’est pas sérieux. Des chiffres (et encore... ils sont bidonnés comme l’atteste tous les flics honnêtes* et comme on peut l’éprouver soi-même*) démontrent une hausse de tous les crimes.
Mucchielli utilise plusieurs méthodes bien connues...

D’abord il se pose en sachant ("D’un point de vue scientifique...", "recherche authentique") vs. les ignares fachos, "café du commerce", etc. C’est d’autant plus facile ici que personne ne peut lui apporter la contradiction. Il détient la vérité vraie et tous les autres sont idéologisés, biaisés (mais pas lui, hein) ou ne savent tout simplement pas de quoi ils parlent. Le dénigrement systématique de toute voix discordante est le passage obligé.

La réalité est qu’il y a 40 ans, il n’y avait pas tous les soirs des tirs de mortiers sur des pompiers/policiers dans des dizaines de quartiers. Il y a 40 ans, on avait pas tous les jours des barbus et autres migrants de la paix qui plantaient des koufars. On avait pas des milliers de points de deal, pas non plus des types qui prenaient des camions pour écraser 80 personnes dans une foule. Philippe massacré dans son bus pour rien, ça n’arrivait pas. Axelle traînée sur 800 mètres, ça n’existait pas il y a 40 ans... Evidemment il y avait les mêmes crimes familiaux et de banditisme, ça oui et personne ne le nie, mais les affaires de viols sordides de grand-mère de 85 ans par des faux migrants faux mineurs, dsl mais non, ça n’existait pas ou alors c’était rarissime et provoquait l’indignation générale : il suffit de revoir des récits d’affaires criminelles des années 60-70 : on avait des foules que la police devait encadrer pour éviter que le criminel emmené au tribunal finisse lynché. Les crimes dits d’honneur où tout une famille tabasse la gamine qui a fricoté avec un non-muz, ça n’existait pas. Les gamines excisées, ça n’existait pas, etc, etc, etc.

Ce mec est donc un menteur, un bon petit sociologue d’Etat "au sommet de sa carrière". Rel Hervé Le Bras dans une autre discipline, les travaux de ces pitres finiront dans les poubelles de la science une fois nettoyée de ces minables idéologues.

En l’écoutant, on comprend la mécanique de ce triste sire :
1/ Le dénigrement. La "science" (lol la socio, une science...), c’est lui et ses potes qui ont tous la même couleur idéologique (le rouge) !

2/ Nier ces augmentations pourtant mesurées (sachant qu’en plus on laisse faire : tous les jours : des milliers de points de deal fonctionnent et les auteurs sont rarement arrêtés... du coup, forcément, les chiffres sont stables mais ça, ça n’existait pas il y a 40 ans, il y a de même des milliers d’affaires immédiatement classés sans suite et qui sortent des stats) et apparitions de phénomènes nouveaux liées aux cultures des nouveaux arrivants, mais en plus partir du postulat que nous viverions même un "âge d’or" : va expliquer aux femmes et parfois jeunes gamines qui se font harceler 50 fois par jour dans nos villes que c’était pareil il y a 40 ans tocard...

3/ Ce sont les médias qui grossiraient ces affaires... alors que c’est faux. Il a fallu attendre une bonne semaine d’émeutes pour que les JT commencent à parler des événements à Brest récemment. Personne n’a pas parlé de Christophe Fauquenoy, égorgé dans son hall d’immeuble. C’est d’autant plus odieux qu’il évacue toutes ces affaires et méprise donc ces victimes en les réduisant à "M. Michu qui a tué Mme. Michu, tous les deux bourrés"... Ben voyons... Quel scientifique ce Muchielli...

.
4/ "L’islam qui prédispose à la violence, ce qui est une bêtise sans nom" : Va expliquer cela aux dizaines de milliers de victimes (rien que pour Nice, le fond d’indemnisation pour les victimes en avait initialement comptabilisé 2 000...) de mahométans. Non, ce n’est pas une bêtise sans nom.L’islam est une religion qui postule dans ses fondements même qu’il faut combattre les non-musulmans. Certains courants de l’islam prônent explicitement la guerre sainte. L’islam autorise les violences corporelles sur les femmes, le fait de tuer les blasphémateurs. Et Mila et ses dizaines de milliers de menaces de mort/viol c’est quoi Muchielli ? Une mytho ? Paty ? Ca existait ça, il y a 40 ans ?

5/ Et tout de suite il embraye avec le prétendu tabou de la généralisation sur la pédophilie dans l’église : bah oui, il faut bien cracher dessus tout en faisant semblant de faire un parallèle... L’intégralité du monde médiatique se livre à cet amalgame (curés = pédo) en permanence alors qu’il existe de la pédophilie et abus d’enfants partout où il y a encadrement de ceux-ci (récemment une école talmudique... mais ’cest partout : EN, clubs de sports, colonies de vacances, etc)

6/ Le "sentiment d’insécurité" : "oui l’insécurité existe mais ce sont essentiellement des atteintes aux biens et puis c’est stable".Mais bien sûr...

7/ Le prétendu fantasme de la justice laxiste : On a quotidiennement des types qui ont commis 50 délits et qui n’ont pas fait un seul jour de prison. Ridicule... Va expliquer aux familles des deux gamines égorgées à Marseille (ça existait il y a 40 ans ça ?) que la justice a été sévère avec ce clando Tunisien multi-récidiviste...

Conclusion : ce sociologue d’Etat pratique ce qui est dénoncé par certains de ces collègues : une "sociologie militante" comprendre "de gauche". La seule explication acceptable à la délinquance c’est l’échec scolaire (jamais du aux capacités des gens... attention à ne surtout pas lui montrer la carte des QI, autrement il va faire une syncope le Lolo) et la pauvreté du milieu. C’est un dogme et il est évidemmet grotesque. Ce sont des facteurs qui existent mais ce sont loin d’être les seuls. Des psychiatres et chercheurs en sc dures comme Maurice Berger détruisent complètement ces affirmations guignolesques de marxiste attardé.
L’un des pbs essentiels est que nombre de parents pondent des gosses à la chaîne et sont incapables de les élever : leur capital culturel est trop faible et ce n’est pas dans leur culture (qui est parfois une culture de la violence comme dans certaines familles muz, pas que... certes, mais si plus de 80% des auteurs de violences gratuites sont d’une certaine ethnie ce n’est pas un hasard). Comment veux-tu élever correctement 17 gosses comme le père polygame des Traoré dont la moitié de la progéniture est devenue des racailles ? Coulibaly ou Fofana étaient également issus de familles très nombreuses... L’INSEE dit elle-même qu’au-dessus de 3, les résultats scolaires moyens baissent.A moins d’être ue famille catho tradi avec une organisation quasi militaire et avec des valeurs de travail bien de chez nous, il est très compliqué d’assumer l’éducation d’autant de gosses, surtout quand il s’agit de mères qui se retrouvent célibataires...

* J’ai eu 2 cas perso de dégradations/vols pourtant filmées, avec identification des auteurs => classement sans suite. Les flics savent très bien que leurs stats sont volontairement minorées. Ils le dénoncent (ceux à la base... pas ceux en haut dont les primes sont indexées au nombre de plaintes enregistrées et qui ont intérêt à ce qu’il soit faible)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON