• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
njama njama 19 avril 10:35

Très bon article du Saker Francophone sur le sujet, très documenté

(......)

Tout d’abord, les marques de brûlure que vous voyez le long de la coque bâbord sont clairement des points d’exhalaison de fumée le long des sorties de tubes qui parsèment la coque. Les plus grandes marques de brûlure qui sont légèrement plus basses sur la coque sont en fait là où le navire a de plus grandes sorties pour les tubes de torpilles (un type spécial de torpille qui coulisse et tombe dans l’eau). Cela peut être clairement vu sur une photo de référence du navire.

Cliquez sur ce lien pour zoomer sur l’image de haute qualité : https://i.postimg.cc/s2nLj8kf/FQl-Tx-XOXMAMc3a-Xb.jpg.

Vous voyez les cercles rouges ? Ce sont les orifices inférieurs/grands des tubes lance-torpilles. Ils dégageraient une plus grande quantité de fumées noires en raison du feu probablement beaucoup plus intense qui s’en échapperait si les torpilles à l’intérieur explosaient ou étaient en feu, etc.

La première chose à savoir, c’est qu’aucune de ces marques noires sur le navire ne semble provenir d’un tir de missile, ce sont simplement les orifices et les emplacements de torpilles qui émettent de la fumée venu de l’intérieur du navire et qui brûlent/noircissent la coque autour d’eux. Vous pouvez voir les cercles rouges alignés sur les images avant et après du navire.

Sur la photo du navire endommagé, le grand cercle rouge indique clairement la zone où un missile a pu frapper, car il y a beaucoup de zones noircies à cet endroit. Mais il n’y a pas de signe clair de destruction, la zone noircie semble être à peu près similaire au trou du tube lance-torpilles à l’extrême droite dans le petit cercle rouge. Dans cette zone centrale, il y a des entrepôts de munitions et une centrale électrique, donc une explosion de l’intérieur aurait pu se produire.

(.....)

Les dégâts ne ressemblent pas tout à fait à des frappes massives de missiles de la taille d’un exocet, qui auraient éventré la coque, mais plutôt à des traces de brûlure par le feu qui s’échappent de chaque sabord et de chaque emplacement de torpille, en raison d’une détonation interne qui a éventré l’intérieur du navire à mi-chemin entre les cheminées et la salle des machines. Et, grande surprise, c’était exactement l’explication initiale du ministère russe de la Défense.

Alors, si ce n’était pas un missile, quelle en était la cause ? Je ne veux pas spéculer, car c’est un tout autre sujet pour une autre fois ou une autre personne. Tout ce que je dirai, c’est qu’Andrei Martynov a fait quelques bonnes suggestions dans sa récente vidéo, en particulier la partie sur le sabotage. Étant donné que le navire était stationné à Sébastopol avec des marins qui pouvaient avoir des liens familiaux évidents avec la partie ukrainienne du conflit concernant la Crimée, etc., il aurait pu y avoir un marin vindicatif capable de se venger de la Russie au nom de l’Ukraine. Et comme l’a dit Martynov, mettre le feu à quelque chose et le faire exploser dans les entrailles du navire serait extrêmement facile pour quelqu’un de bien informé. Après tout, comme je l’ai déjà indiqué, cela s’est produit à de nombreuses reprises dans d’autres marines, y compris récemment dans la marine américaine https://www.theguardian.com/us-news/2021/dec/14/sailor-charged-over-fire-that-destroyed-us-warship-disgruntled-prosecutors-say, lorsqu’un marin mécontent a complètement détruit le Bonhomme Richard, causant plus de 3 milliards de dollars de dégâts.

Quoi qu’il en soit, il est toujours possible que le Moskva ait été touché par des missiles – je n’écarte rien. Mais regardez les faits présentés ci-dessus et faites-vous votre propre opinion.

...
https://lesakerfrancophone.fr/sitrep-de-loperation-z-du-18-avril-2022




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON