• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
Conférençovore Conférençovore 25 mai 14:41

Qq éléments (France Info) pour ceux qui n’auraient pas suivi :

"La jeune femme a assuré vivre dans l’un des appartements de Jacques Bouthier, 75 ans, en échange de relations sexuelles. Selon sa version, l’homme d’affaires, la jugeant "trop âgée" au bout de quelques années, lui a demandé de "trouver" une autre fille pour la remplacer. La jeune femme a alors pris contact avec une adolescente de 14 ans qui résidait dans un squat. Aux policiers, la plaignante a fourni une vidéo, élément central dans cette affaire. Le patron y est filmé dans un lit avec la mineure.

L’homme d’affaires, qui connaissait l’existence de cette vidéo, est soupçonné d’avoir établi un projet d’enlèvement et de séquestration en bande organisée pour tenter de récupérer les images et de forcer la jeune femme à quitter le pays. Il aurait pour cela sollicité deux salariés, un ancien membre du GIGN, la femme qui l’avait mis en contact avec la plaignante ainsi que sa propre épouse. Selon les informations de franceinfo, le but aurait été de faire partir la jeune femme vers le Maghreb, d’où elle est originaire."

Bon déjà, si tout cela est exact et le "si" est important, c’est ignoble mais il y a plusieurs rectifs à faire.

1/ Ce n’étaient pas des enfants pré-pubères. Alors pourquoi parler de "pédocriminalité" dans le titre ???

2/ Deuxièmement et c’est juste une précision au passage parce que depuis le début on parle de lui comme s’il s’agissait d’un Bouygues ou d’un Bolloré... Il était classé 487ième fortune de France avec 160 millions. C’est énorme, certes mais c’est pas Rockfeller non plus le type.

3/ Maintenant, est-ce une affaire rééllement révélatrice de l’existence de "réseaux ocultes" pour autant ? Bah c’est comme pour la pédocriminalité annoncée dans le titre. La réponse est non. Tout ce que révèle cette affaire est qu’un gros porc friqué se tapait des jeunes femmes paumées contre avantages, de la protitution quoi. On note aussi cette indignation nationale de pacotille : malheureusement des gamines protituées dans des caves de cité, il y en a des milliers et les clients ne s’appellent pas forcément Jacques Bouthier... mais là c’est moins grave... d’ailleurs tout le monde s’en fout...

Pour revenir au sujet du réseau, on peut évidemment déplorer et dénoncer les agissements de cet individu mais à part ce projet d’enlèvement, quels éléments attestent qu’il y aurait un réseau derrière ? Quand on entend le mot "réseau" on s’attend à trouver d’autres types fortunés impliqués, une organisation criminelle, etc... mais là on a juste un gros porc qui se tapait des jeunes femmes paumées et s’est fait poisser avec une vidéo. La seule différence est qu’il avait les moyens de payer des types pour éventuellement renvoyer la fille au bled.

Là tout le monde s’excite parce que c’est un type friqué et que ça donne bonne conscience. Les médias parlent bcp "d’emprise", un concept assez flou qui fait entrer tout un tas de situations différentes de relations humaines. 

Ce qui est certain est que ces réseaux existent aussi dans les milieux très aisés (l’affaire Epstein et d’autres l’ont bien révélé) mais en létat, ce n’est pas cette affaire qui révèle cela. L’exploitation sexuelle, la prostitution de mineures touchent malheureusement tous les milieux et des affaires comme celles-là, il y en a des tonnes et ça ne fait pas la une des médias pour autant... C’est même devenu un business important et là, pour le coup, de véritables réseaux criminels, dans certains quartiers comme le dit cette avocate.

In fine, malgré sa fortune et ses relations, le Bouthier et ses 5 complices sont tombés et dorment en taule... ça ne va pas trop dans le sens du réseau tentaculaire qui aurait les moyens d’empêcher toute enquête, etc.

Allez, je laisse 2,3 complotix s’énerver après ce post... (l’habitude smiley )




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON