• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


12 votes
Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 16 juin 10:56

Il n’y a donc pas "un" grand remplacement, mais de nombreux petits remplacements. C’est un peu comme la pluie : en fait ce n’est pas du tout de la pluie, ce sont seulement des averses. Et que sont les averses sinon de simples gouttes de pluie ? Nuance ! Il ne reste donc plus qu’à attendre que toutes les zones de petits remplacements se touchent. Alors, là, oui, il sera pertinent de parler d’un grand remplacement. Bon, ben attendons. Mais surtout sans rien faire. Ah, si, concentrons tous nos efforts sur l’affirmation que l’expression "grand remplacement" n’exprime pas parfaitement les choses. Organisons même des concours de rots d’universitaires pour donner une médaille à celui qui trouvera la plus élégante sonorité : par exemple "multiples remplacements à forte condensation progressive", "remplacements localisés à extension non significativement déterminée", "remplacements de moyenne intensité à contours diversifiés", etc. 

 smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON