• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


6 votes
Conférençovore Conférençovore 16 juin 11:25

Comme déjà dit par ailleurs, Le Bras n’est pas un scientifique mais un idéologue. Mais le pb des gens qui nient les évidences est qu’ils perdent aussi leur crédibilité, ce qui est le cas de ce triste boomeur. Oui, un peuple (pour moitié africain, quel que soit la partie de ce continent : Maghreb, Afrique de l’ouest, Afrique centrale francophone, Comores, etc) remplace progressivement le peuple autochtone français. La migration de remplacement est un phénomène parfaitement connu en démographie (voir cet article). Et effectivement, il suffit de passer devant une école primaire de milliers de villes à la sortie des classes pour comprendre que ce processus est une réalité car les éleves de ces écoles sont le peuple de demain... un peuple où les Français d’origine française ou européenne sont DEJA minoritaires voire quasi inexistants. On peut interdire les stats ethniques, casser le thermomètre, etc, mais même si la macronie a bien essayé et réussi à crever les yeux des FDS, il en reste quelques paires pour constater le GR et le dénoncer pour ce qu’il est : un ethnocide par substitution. Cet auditeur qui intervient le dit clairement : dans le 93 (mais c’est le cas dans de nombreuses zones), on n’est plus en France tout simplement car il n’y a plus de FDS. Ce département est peuplé de non-Européens essentiellement Africains. Or la nation française, c’est le peuple français et le peuple français n’est pas Africain ou autre. Il peut y avoir des Français venus d’ailleurs, ce n’est pas un pb en soi, mais là le pb est autre : il n’y a quasiment plus de Français du tout. 

Lugan l’explique très bien : au plus fort de la colonisation, il y avait 1,4 millions de Français dans les colonies dont 1,2 millions en Algérie, un pays intégralement construit par les Français soit dit en passant. Il y a aujourd’hui au moins 10 fois plus d’extra-européens en Fr. Un sondage en Algérie a révélé que 85% des Algériens ont un parent en France. 85% ! Les autorités algériennes se vantent même d’avoir 4-5 millions de leurs ouailles chez nous. Voilà le résultat du regroupement familial étendu à tout le clan. C’est un puits sans fond. Quand EZ disait que des millions de gens déferlaient chez nous, l’autre folle de Christine Angot hurlait "mais c’est pas possible de dire ça !!!" et tout le plateau de bobos s’indignait. C’est non seulement possible mais nécessaire et indispensable pour faire comprendre aux FDS ce qui les attend.

Le Bras ment éhontément quand il dit qu’il y a "120 000 immigrés en plus par an". Si les journalistes de Sud Radio avaient un peu bossé, ils auraient pu le confondre en deux secondes. Voici ce que dit l’INSEE (qui minore déjà les chiffres) :

"En moyenne, quatre immigrés entrent sur le territoire lorsqu’un en sort. Il s’agit essentiellement d’étudiants étrangers quittant la France à la fin de leurs études, de départs à l’issue d’une période d’emploi de quelques années ou encore de retours au pays au moment de la retraite. Au total, le solde migratoire des immigrés a baissé légèrement entre 2006 (+ 164 000) et 2009 (+ 133 000) avant de croître pour atteindre + 214 000 personnes en 2019."


Bon déjà, on est à près du double des chiffres de ce menteur patenté de Le Bras. Et ça, c’est sans compter les clandos qui débarquent tous les jours depuis l’Espagne, l’Italie et d’autres pays d’Europe. Au fichier des criminels qui contient plus de 5 millions de noms, il y en a plus d’1 million qui sont notés "sans nationalité". Un député a admis que rien pour le 93, on ne connaît pas la pop à 30% près (comprendre qu’il y a probablement et rien pour ce département grand remplacé, 300 à 500 000 personnes qui n’ont rien à faire chez nous).

Et tout cela est sans compter que les chiffres sont bidonnés : à la 3ième génération, les immigrés sortent des stats et deviennent des "FDS". En réalité, on est déjà à 25-30% avec eviron 40% de naissances en France qui sont extra-européennes.


Donc en gros, on est bien à 300-350K de nouvelles entrées chez nous par an. Ajoutez à cela, le différentiel de tx de fécondité (en gros les Européens sont à 1,2 1,4 e/f, les femmes d’Af du nord, 2,5 et d’Af subsaharienne 3-4), le différentiel d’âge du premier enfant (chez les Européens, c’est souvent aux alentours de la trentaine vs la vingtaine voire avant pour les remplaçants), multipliez cela sur 20 ans, en 2042, on en aura 7 millions de plus. Ajoutez à cela les naissances dont la moitié et même davantage seront des extra-européens, ça nous fera 15 millions. Si l’on rajoute ceux déjà présents et que l’on retranche la génération des boomeurs blancs et les 100 K d’Européens qui quittent cet enfer que devient la Fr, on arrivera probablement aux alentours de 30 millions sur 75 millions d’habitants dans 20 ans. Refaites l’exercice sur les deux décennies d’après et nous serons bel et bien minoritaires dans notre propre pays. Je vous laisse deviner l’issue de tout cela mais il suffit d’observer ce qui se passe ailleurs pour le prédire : Affirmative Action, loi islamique pour tous et pourquoi pas mise en place de ghettos ou réserves. Le pays sera totalement incontrôlable car tiers-mondisé, ruiné (aucun modèle social ne peut supporter cela : c’est pour cela que les pays scandinaves font machine arrière : certaines villes sont même ruinées tellement le nombre d’inactifs immigrés est important) voire même partitionné au nom du droit du nouveau peuple à disposer de lui-même chez nous, soit le même sort que celui des Serbes du Kosovo qui ne sont plus que qq milliers, le même sort que celui des chrétiens persécutés dans tous les pays où l’islam domine, le même sort que les Chypriotes dont l’île est à moitié colonisée par une Turquie que des ordures veulent faire rentrer dans l’UE, etc.


La démographie fait l’histoire mais encore faut-il que les démographes ne soient pas des menteurs comme ce bras armé de l’idéologie remplaciste/globaliste qu’est Bébert.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON