• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
hase hase 20 juin 18:56

Je n’ai pas fini de l’écouter, mais là où j’en suis, j’y étais il y a plus de quinze ans !

Il est hors de question si l’on veut être sérieux de prendre le problème comme on le fait aujourd’hui ; parce que, depuis que j’ai conscience de ces problèmes, et qu’on en parle un peu, c’est fou ce que le transport maritime s’est développé, le transport aérien hors taxe de carburant, s’ est démultiplié !!

Et depuis je fulmine devant les jeunes bobos qui se font gazer sur des ponts, pour la bonne cause, héros qu’ils sont !

L’entourloupe date du début des années soixante, avant, en mûrissement sûrement !

Jamais l’homme n’arrêtera de pomper le pétrole, le charbon ou le gaz du sol, et ceux qui ont l’air de le souhaiter ne nous font pas une œuvre de science fiction sur ce que seront les sociétés alors.

La première conscience qu’il faut retrouver, c’est que l’énergie humaine est renouvelable, gratuite, illimitée et écolo ! Que l ’organisation de nos sociétés, en parallèle de cette gabegie est à revoir ; ce serait d’autant plus positif que cette transformation mortifère l’est pour nous aussi : si nous étions épanouis heureux ruisselant sous la pluie de baiser la nature, éliminer les espèces, bouger dans tous les sens et bouffer de la merde, ma foi, on dirait, certains sages nous diraient, que nous sommes une espèce parasite et que nous mourrons de nos débordements.

Mais nous serions heureux, épanouis, ravis, ruisselants sous la pluie et Dieu nous ayant faits ainsi, nous serions aussi innocents que le moustique à malaria qui aide à réguler la population humaine !!!

Donc notre maladie est auto-immune, et au train où on y va, nous mourrons avant d’avoir tout détruit ; ce qui peut être une consolation.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON