• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


4 votes
sls0 sls0 22 juin 19:19

@V_Parlier
L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a eu des observateurs sur le terrain qui surveillaient la situation dans le Donbass depuis le début du conflit, en 2014. La mission de l’OSCE fournit dans ses rapports quotidiens des cartes documentant l’emplacement des violations du cessez-le-feu et des explosions le long de la ligne de contact entre l’armée ukrainienne et les républiques du Donbass. Ces cartes montrent clairement que l’Ukraine a commencé ses frappes le 16 février 2022.

Alors que les médias occidentaux sont restés silencieux, les explosions documentées par l’OSCE sont passées de 76 le 15 février, à 316 le 16 février, puis à 654 le 17 février et à 1.413 le 18 février.

Je vois dans cette augmentation des bombardements une préparation visible d’une attaque.
Peut-être que les russes ont vu la même chose.
A l’époque ce n’était pas des tirs de vengeance sur des villes comme aujourd’hui mais c’était les points de défense qui étaient visés.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON