• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
TchakTchak 5 août 07:48

@DantonQ

Oui, vous avez raison, sauf à parler du monde libre, qui est une grosse blague.

 

On est pour le droit des peuples, ou on ne l’est pas, même si la frontière est difficile à trouver entre le droit de la nation à son intégrité et celui de sa partie avec un peuple qui revendique sa souveraineté. Taïwan fait toujours partie de la République de Chine, qui date de 1911 et a succédé à la Chine impériale. L’île n’a jamais fait partie de la République Populaire de Chine, qui date de 1949.

Donc, oui, Tsai Ing-Wen est libre d’inviter qui elle veut. J’ignore si elle a une capacité souveraine de décision ou si elle est complètement à la main des US, un peu comme le Japon, mais je ne peux pas le dire à sa place.

Ce serait malhonnête de reconnaître le droit aux Criméens à choisir leur destin et de refuser aux Taïwanais de choisir le leur. La solution intelligente serait de reconnaître l’existence de Taïwan et de la Chine Populaire, ou une structure fédérative entre ces deux entités conditionnée à la reconnaissance de la pleine existence de l’autre partie. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON