• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


4 votes
TchakTchak 11 septembre 12:49

@Conférençovore

Je suis moins intensément l’actu-covid.
Pfizer et Moderna ont sorti leur nouvelle pisse "anti-omicron" ; c’est avalisé par les autorités US et UE ; le martelage médiatique continue, les Biden, Von der Pfizer, Trudeau, etc... continuent.
Sous le coude, il y a la variole du singe, au besoin.

Mais ça devient poussif, comme déjà écrit plus haut.
En compléments :

Les données démographiques racontent que la moisson des vieux est faite, on revient à la normale. Mais que la surmortalité vient pour les tranches d’âges plus jeunes (Suisse, GB, Israël, Irlande, Portugal je dois en oublier...). On évente pour l’instant (chaleur, stress du covid, autres arguments...), mais la mortalité à cause des seringues est une évidence de plus en plus difficile à masquer. Et personne n’est capable d’inventer que le covid qui tuait avant les vieux décide maintenant, pouf, de tuer les jeunes (peut-être que McKinsey pourrait y arriver, à voir).

Il y a aussi la rubrique " morts pour cause inconnue", qui a toujours existé dans les stats de mortalité. Mais ce qui n’a jamais existé est qu’elle devienne première cause de mortalité (GB, Canada, Etats des USA, Irlande, Portugal, j’en oublie). C’est fâcheux, les seringuent commencent à piquer partout.

Il faut quand même garder un minimum de vraisemblance avec les chiffres pour entretenir la motivation des troupes dans les milieux sanitaires (autorité, hôpitaux). Sinon, quand on dirige une boite, mais avec un personnel qui faute de contester, fait le dos, il n’y plus rien qui marche.
Moi, je mets le curseur sur "incertain" sur le renouvellement des piqures..

Autres aspect, cette vaccination devait être mondiale (avec les GAVI et COVAX pour bras armés). 
En Afrique : c’est mort, fini. L’Amérique du Sud rejoint l’Afrique en pays dispersés pour croiser les bras contre les seringues. L’Asie continue, plus disciplinée, mais le mix avec la médecine populaire qui existe dans ces pays, l’ivermectine et autres traitements ne favorise pas les injections perpétuelles.
Que seul l’occident continue à vacciner pendant les autres continents laissent tomber, ça peut le faire pour cet hiver, mais ce serait plus difficile les hivers suivants..




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON