• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


5 votes
Jean Keim Jean Keim 26 février 2023 09:02

@TchakTchak

Où avez-vous été puiser le contenu des raisonnements de votre commentaire ?

Observez la réaction qui se déroule dans votre mental qui à la lecture de la question ci-avant, élabore déjà, à l’instar d’un processus, un embryon de réponse.

Pensez-vous (c’est le mot qui convient) que réellement ce que vous avez écrit vienne... de rien ?

Je vous cite : « le connu qui puise progressivement dans l’inconnu grâce à la pensée. », je vous suggère d’écrire plus exactement : le connu qui puise progressivement dans le connu grâce à la pensée.

Parfois l’inconnu fait irruption dans une conscience quand la pensée lui fait une petite place, et la citation précédente devient : le connu qui puise progressivement dans le connu grâce à la pensée, pour tenter d’expliquer l’inconnu.

Essayer de penser à une chose que vous connaissez, p. ex. visualiser la couleur rouge, cela ne présente aucune difficulté, votre mémoire fournira ce qu’il faut pour le réaliser ; maintenant essayez de créer une couleur inconnue... rien ne vient sinon du déjà vu.

Vous me faites dire qu’entre le connu et l’inconnu il y a une cloison étanche, vous dites ce que vous voulez, j’affirme simplement que la pensée ne peut exprimer que du connu, rien de plus, si je devais expliquer en quoi consiste l’inconnu je serais un tartufe.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON