• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
tobor tobor 11 avril 01:12

@Ouam
Quand j’étais enfant, j’attendais pour me laver les mains que l’eau se réchauffe depuis une lointaine chaudière et je laissais pisser un seau ou deux avant de me mouiller. Là ça fait 20 ans (et mes fils ont grandi dans ce contexte) qu’on n’a volontairement de l’eau chaude que pour la baignoire/douche et je rempli des seaux avec l’eau du bain ou le temps que ça chauffe pour la douche, seaux que je vide au w-c au lieu de tirer la chasse. Ça m’est venu d’un raisonnement personnel, pas d’un quelconque mouvement, ni d’une lecture, ni d’un conseil. Le fait que ça représente un nano% de la consommation générale ou de celle de mon ménage ne m’éloigne pas de ma position : J’ai compris un truc du coté du "respect", de l’usage raisonné de cet élément, difficilement contre-balançable par des arguments.

Depuis très longtemps j’ai tendance à fermer les robinets qui coulent inutilement où que je sois, je ne sais pas pourquoi je me sens concerné par l’eau (?) Peut-être inconsciemment parce que j’en suis composé à plus de 50 % (?)

Mais tant que l’eau peut s’inscrire dans son cycle de régénération par évaporation et pluies, l’équilibre doit être viable sur le long terme, malgré les pollutions. Le vrai problème vient de l’eau qui est confinée et celle qui est chimiquement décomposée, donc l’industrie et la recherche.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON