• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
ged252 30 mai 2023 13:04

Je fais une recherche wiki sur un auteur hellenistes : Marcel Détienne, je regarde sa fiche wiki : 

.

Marcel Detienne est diplômé en philologie classique de l’université de Liège. Il y devient assistant en histoire de la philosophie. Il vient à Paris au début des années soixante et y suit les cours de Louis Gernet à l’École pratique des hautes études3 ; il y rencontre Jean-Pierre Vernant. À partir de 1964, il codirige le Centre de recherches comparées sur les sociétés anciennes à l’EPHE. En 1965, il soutient sa thèse de doctorat à l’Université de Liège4.

.

Donc voilà on a un universitaire bon teint bardé de diplôme et de décorations.

.

Je vois sur sa fiche wiki qu’il a écrit plusieurs livres avec Jean-Pierre Vernant. Qui était son professeur et qui est bardé de décoration, comme un général Russe ; ; Je me dis : ces mecs-là doivent savoir de quoi ils parlent, je vais donc consulter la fiche wiki du type pour voir quels livres il a écrit : 

.

Jean-Pierre Vernant, né le 4 janvier 1914 à Provins (Seine-et-Marne) et mort le 9 janvier 2007 à Sèvres (Hauts-de-Seine), est un historien et anthropologue français, spécialiste de la Grèce antique, plus particulièrement de ses mythes, qui a été directeur d’études à l’École pratique des hautes études puis professeur au Collège de France2.
Dans le domaine des études grecques, il fait partie, avec notamment Pierre Vidal-Naquet et Marcel Detienne, d’un courant influencé par les méthodes de l’anthropologie structurale.
Jean-Pierre Vernant (en tant que « colonel Berthier ») a été nommé Compagnon de la Libération en 1946 pour son action dans la Résistance.

.

Jean-Pierre Vernant naît dans une famille de tradition anticléricale et dreyfusarde3 Son père Jean, agrégé de philosophie, avait renoncé à une carrière universitaire pour devenir directeur du journal républicain et anticlérical Le Briard, fondé par son propre père à Provins à la fin du xixe siècle

.

Après la guerre, il reste au sein du Parti communiste français.
En 1960, il signe le Manifeste des 121 en faveur de l’insoumission à la guerre d’Algérie

.

Et je reviens sur Détienne sa fiche wiki nous dit : 

.

Dans les années 2009-2010, il contribue avec plusieurs de ses collègues (Gérard NoirielFrançoise HéritierEmmanuel Terray, entre autres) au débat sur l’identité nationale, participant notamment au film Ulysse clandestin de Thomas Lacoste (2010)

.

Film qui se trouve ici, et qui expose l’hostilité du milieu universitaire au ministère de l’immigration et de l’identité nationale voulu par Sarkozy ; et qui revient sur les origines de la France, ou de la révolution Française, avec un tropisme très  pro — étrangers, on va dire

https://www.dailymotion.com/video/xdlw1f

.

Tout ce milieu universitaire n’est pas clair du tout




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON