• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 2011 : Quand le Nouvel Ordre Mondial a détruit la prospère Libye

2011 : Quand le Nouvel Ordre Mondial a détruit la prospère Libye

60 000 morts, la plupart des civils innocents. 30 000 bombes. 800 000 réfugiés. 500 000 millions d’euros dépensés par la France. Il y a 7 ans, une drôle de mission humanitaire, prônée par Bernard Henri Levy, le sioniste aux ordres d’Israël, a détruit la Libye. La guerre libyenne de Sarkozy a été menée exclusivement au nom des intérêts occidentaux pour tuer les velléités d’émancipation de l’Afrique, et instaurer le Nouvel Ordre Mondial, destiné à vassaliser les peuples de la planète aux Etats-Unis.

 

Kadhafi pas encore vaincu, Sarkozy, le petit soldat de la CIA, en quête de gloire pour la présidentielle de 2012, n’a pourtant pas eu le triomphe modeste en paradant, tel un César de pacotille, dans les rues de Benghazi, le 15 septembre 2011, aux côtés du Premier ministre anglais Cameron.

 

Kadhafi a été tué dans des circonstances troubles, le 20 octobre 2011. Décrié par les occidentaux, il était pourtant un gage de stabilité en Afrique et au Moyen-Orient. Aujourd’hui, la Libye, en ruine, ne s’est toujours pas remise de l’agression des Occidentaux et est devenue une place forte du terrorisme islamique, ainsi qu’une des principales bases du trafic des migrants.

 

Le pays reste une poudrière, alors qu’il était promis à un avenir prospère, en dépit des frasques de son guide, qui en avait fait l’un des pays africains où il faisait le mieux vivre.

 

Retour sur un crime de guerre et un crime contre l’humanité, restés impunis, à ce jour.

 

Verdi

 

7 septembre 2018

Tags : Nicolas Sarkozy Libye




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Tuco Tuco 8 septembre 13:42

    ... sans parler de la recrudescence de l’esclavage en Lybie. Voilà quels furent les effets de notre apôtre international de la liberté des peuples et de la démocratie que BHL.


    La Lybie de Khadafi a été détruite, comme vous le dites avec justesse, parce qu’elle menaçait les intérêts occidentaux. Khadafi voulait mettre fin à l’iniquité inouïe du franc CFA et créer une monnaie africaine. La Lybie n’était pas exempte de tous reproches, certes, mais au moins les libyens y vivaient bien pour la majorité d’entre eux, et ils bénéficiaient de toute une panoplie de services sociaux et médicaux modernes, (je souligne), et totalement gratuit. Les études à l’étranger étaient payées par l’Etat, il y avait un SAMU comparable au nôtre, et bien d’autres avantages dont jouissaient les libyens. Tout cela grâce aux bénéfices du pétrole. Et sans oublier l’eau potable et le projet pharaonique mis en oeuvre et réussi par Khadafi.

    Mais surtout c’était, avec l’Irak et la Syrie, l’un des pays les plus développés et les mieux armés du continent africain, sans parler de "l’impardonnable" : il refusait toute allégeance à Israël et aux USA, comme vous l’avez souligné. En cela, comme Saddam Hussein et l’Irak, Kadhafi a signé son arrêt de mort ainsi que celui de son pays. N’oublions pas les propos de Henry Kissinger, grand diplomate américain : il ne faut pas qu’Israël puisse tolérer qu’on lui conteste sa suprématie dans la région. La messe était dite...

    Et pour la Syrie c’est la même chose. Bachar El Assad était "insupportable" avec son fameux projet des "quatre mers" visant à faire de la Syrie, étant donné sa situation géopolitique privilégiée, un hub d’approvisionnement et de distribution en hydrocarbures incontournable, non seulement pour l’Arabie Saoudite (...), mais aussi pour l’Europe, notamment.

    Rappelons encore que la Syrie possédait un taux d’alphabétisation et de scolarisation parmi les plus élevés au monde (!) avant la guerre !... Et lorsque l’on regarde des photos de ce qu’était la Syrie avant les frappes occidentales, comment ne pas être scandalisé, sinon même effaré par le niveau de destruction que ce pays a subit. Quand tout cela sera terminé, il sera donc aussi dépendant des industries du BTP occidentale pour la reconstruction lesquelles pourront négocier tout le pétrole dont elles ont besoin à des prix défiant toute concurrence...

    Donc, l’Irak, la Lybie, la Syrie, qui sera le suivant ? Quelques pronostics : l’Iran, l’Algérie ?...



    • 2 votes
      louis 8 septembre 14:41

      je suis d’accord avec vous, nous avons au pouvoir des affairistes mafieux et non des hommes politiques .



        • 2 votes
          Vraidrapo 10 septembre 10:47
          Votre narration des événements est incontestable, nul ne pourra contester la réalité. Ce qui pose avec d’autant plus d’acuité la question : de la morgue de l’oligarchie ploutocratique à l’indifférence de l’électorat...
          Nous avons bien eu sur France-Intox Mme L.Bloch, MM.P.Cohen, Demorand, C.Askolovitch, B.Guetta mais est-ce une explication suffisante ?... je ne le pense plus. Je crois plutôt que les Français se foutent du lendemain : écosystème, sécheresse, dérèglement climatique, disparitions des espèces... Ils sont anesthésiées.
          Hier, la chipie au regard de velours, A-L Coudray, en a bien remis une couche sur l’aviation de Poutine contre Daech mais, sans autant de conviction qu’auparavant. On voit qu’elle est en service commandé du Conseil de Rédac de TF1... (Effet de retour des vacances, peut-être pas ?)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Verdi

Verdi
Voir ses articles







Palmarès