• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A quoi sert "L’Affaire Benalla" ?

A quoi sert "L’Affaire Benalla" ?

Prologue

Jeté en pâture estivale, "l'affaire Benalla" est le feuilleton poltiico-médiatique qui remplace, pour les paresseux de la pensarde, les lectures de plage ou sous les parasols.

Comme le rappelle le sage, "la lune et le doigt...etc" carburent plutôt bien sur les esprits ramollis par la chatleur et la paresse réflexive. Au café des bobards ou des brèves parfois fulgurantes, on entend tout sur l'écume des événements dont raffole la modernitude avachie, toujours consommatrive du pré-digéré médiatique. Dommage parce qu'en écho à la maxime du sage sus rappelée, il est toujours plus intéressante et éclairant de dégager le doigt pour repérer la grosse pogne qui mène la danse des damnés.

L'analyse de F. Cousin (lien vidéo ci-dessous), dont le filtre d'interprétation est bien sûr très maxiste et déborienne, n'en demeure pas moins bonne à écouter. Pour ceux qui ne connaissent pas Cousin, je préviens... l'homme, plutôt aiguisé du bulbe, s'exprime selon une sémantique à laquelle il faut s'habituer au début, mais après quelques entraînement on le suit très bien ;o)

On peut ne pas aimé le bonhomme ni son filtre ni non plus son vocabulaire préféré (aliénatoire, fétichisme de la marchandise, communauté cosmique et autres termes au demeurant plutôt bien choisis) mais l'analyste à au moins l'avantage de nous pousser à cesser de mater le doigt au profit d'une lune assez bien éclaircie et observable.

Replacer les "événements" médiatiques et les "scandales" préfabriqués à dessein permet de saisir presque toujours un mouvement de fond dans son ensemble et d'entrevoir comment la destinée des peuples de la post modernité occidentale évoque de plus en plus un long fleuve visqueux qui s'écoule irrémédiablement vers l'abime où l'attend une glu étouffante vers laquelle curieusement il semble avoir envie de patauger avec une pathologique délectation.

Benalla est l'épouvantail utile planté dans le champs de ruine d'une France socialement défaite, en crise majeure et en dépression lourde. Affaire après affaire, les médias, prolongations protoplasmiques d'un Nouveau Désordre Mondial voulu - théorie du chaos constructif oblige - font chauffer habilement le chaudron de l'uniformisation de la pensée et de la réaction épidermique stérile afin de faire avancer, contre vents et marées populistes, l'hydre marchande totalitaire que le nouvel ordre mondial entend bien imposer au monde en sidération chronique et nécessaire.

Macron, acteur de comédie à gros budgets privés, a pris son rôle comme le font les acteurs : il s'est mis à incarner le rôle de président et à commencer à vouloir modifier ici et là le scénario écrit en amont par les auteurs plus ou moins anonymes du dialogue "magique" offert au peuple spectateur lorsque le système afficha partout la grosse production "En marche !". Ils furent nombreux à se précipiter, beaucoup de jeunes fascinés par l'agitation et la réforme comme substitut à la vision et au courage authentique.

Quand on joue une pièce événement, même si l'on est un comédien "bankable", on signe un contrat qui engage à ne pas la ramener, ni à chercher à intervenir dans le texte et le scénar. D'aucuns le font (Delon, Depardieu...) mais quand on a pris soin d'entrer dans la production budgéraire majoritaire, ça aide. Macron, petit comédien doué, qui rêvait d'être tout en haut de l'affiche pour épater sa "blonde" vient de faire quelques erreurs que les producteurs de contes-à-dormir-debout n'apprécient pas du tout.

On sort Benalla comme on a sorti Fillon et tant d'autres avant eux afin d'éjecter fissa le grain de sable Macron qui pourrait bien enrayer la machine à impérialiser unilatéralement le monde.

Ecouter et réagisser... ce n'est pas forcément "la" vérité indiscutable de ce énième feuilleton d'une France en déliquescence attristante, mais ça aide à sortir du "Eyes wide shut".

A part ça, bel été à tous et surtout... lisez, ou reliseez, les grands classiques (Flaubert, Balzac, Houellebecq, Raspail...) ça réveille les tubulures neuronaux et c'est tellement bien écrit...

Djam dans les vents chauds

 

Tags : Politique Polémique Emmanuel Macron Capitalisme Alexandre Benalla




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Shanti-Zen* Shanti-Zen* 27 juillet 09:59

    A occuper les moutons...


    De toutes façons Macron ne sera jamais réélu, c’était un "one shot" de l’oligarchie comme Sarkoland.

    Donc à quoi bon s’acharner, il est de toutes façons protégé par son statut présidentiel, donc intouchable, rien ne se passera, calmez-vous !

    Nous savons déjà que le milieu de Macron est complètement pourri et est en lien étroit avec le terrorisme d’état, le sionisme (état raciste et criminel d’Israël, le pays des faux juifs qui entubent les vrais juifs) et les réseaux du Mossad et Stay-Behind (Gladio, etc.).

    Macron est un employé des Rothschilds, une des familles "illuminati", donc sataniste, il est uniquement là pour faire avancer l’agenda de son maître Satan en France, LGBêtisme, décompositions des valeurs, réformes pour avantageuses pour ses maîtres les mondialistes, etc.

    Mais Macron est déjà obsolète car l’oligarchie est en train de mettre en place une nouvelle stratégie, le national sionisme ou le national mondialisme (voir la dernière intervention de Jacques Attali).

    Le prochaine président de la république française sera une femme selon Attali (Angélique Delorme ? Marion Maréchal ?) voir cette video, Macron ne sera plus jamais réélu (même à la tête de l’UE).

    L’UE est en train de mourir, donc Macron n’est plus d’aucune utilité, les rats quittent le navire...

    Le sioniste Steve Bannon va prendre les chose en mains pour achever l’UE.


    • 1 vote
      Shanti-Zen* Shanti-Zen* 27 juillet 10:04

      Soral vous explique tout dans cette video, et il a encore raison comme d’habitude, voyez par vous-même : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-Revue-de-detail-avant-vacances-51608.html

      Bonus : Intervention très intéressante de Youssef Hindi : 

      Quel avenir pour le sionisme sous Donald Trump ?.

      https://www.youtube.com/watch?v=U5lJ-S6vlAw&feature=share


    • vote
      Scalpa Scalpa 28 juillet 00:35

      Désormais il y a deux bens

      bendenla, benlada, benllanaldenlana.

      • vote
        Scalpa Scalpa 28 juillet 00:39

        Benvoila quoi


        • vote
          joelim joelim 28 juillet 08:05

          Le plus drôle - enfin si on veut - c’est que le mignon de Macron devint un personnage public, un people, qui répand ses effluves sonores sur TF1 ou ailleurs quand il veut maintenant.

          Je n’irai pas jusqu’à dire que ça a été fait exprès mais il doit être bien content et son ami qui a le bonus "au dessus de la justice" aussi. La bobine de Benalla on l’a voit partout maintenant. Bientôt des fans ? Un best-seller sur la répression de rue en panoplie de policier ? Un poste politique important pour punir les français d’avoir douté de la perfectionitude macroniesque ?
          Cette affaire rend presque certain maintenant que Macron ne fera qu’un seul mandat comme le traître-pitre qui occupait le poste d’administrateur colonial avant lui. Avantage relatif, à côté de la peopolisation de ce nervi des Marcheurs blancs.
          Tiens, Mussolini a commencé dans le socialisme avant de créer son parti "Avanti !" qui veut dire "en avant" ou "en marche", non ? Je dis ça je dis rien...

          • vote
            Zatara Zatara 28 juillet 08:41
            Je sais pas ou le mettre donc je squatte ici...

            Comme l’avais souligné Hiero, avec notamment (mais pas que) les magazines people qui font leurs choux gras de ce que coute la première madame, le nanard enchainé (journal favori des règlements de compte d’officines diverses) balance une autre affaire sur Pénicaud...
            On apprend aussi par Tabibian que le procureur de l’affaire Benalla va être remplacé par un tout nouveau tout beau, choisi par les soins de la ministre de la justice...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès