• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Abdeslam et transport : L’exigence légitime d’un confort aux standards (...)

Abdeslam et transport : L’exigence légitime d’un confort aux standards internationnaux

La question agite les MSM depuis deux jours. Est-ce que le terroriste présumé Salah Abdeslam sera transporté par hélicoptère quotidiennement de ses quartiers de Fleury-Mérogis à Bruxelles pour répondre de ses actes ? La question indigne le contribuable traditionnellement radin mais, comme d'habitude, on oublie les vraies questions : Lui servira-t-on un plateau repas respectant ses exigences alimentaires, aura-t-il droit à des loukoums accompagnés des meilleurs crus mis en canette au Domaine des sodas mecca-cola ? Pourra-t-il accéder aux titres de presse comme cela est d'usage dans l'aviation civile ? Aura-t-il un écran LCD intégré pour suivre l'actualité internationale sur Al Jazeera ? Un tapis de prière sera-t-il à disposition ainsi que les commodités habituelles pour les ablutions rituelles ? Autant de questions qui mériteraient d'être soulevées...

Ce qui est certain c'est que c'est bien en hélico qu'Abdeslam avait été transféré depuis la Belgique vers l'aérodrome militaire de Villacoublay (Yvelines), sous escorte du GIGN, lorsqu'il fut remis aux autorités françaises en mars 2016. Il est vrai que les routes de France et d'Europe ne sont plus sûres et qu'on ne saurait jamais être trop prudent.

Le chauffeur présumé du commando du stade de France sera donc jugé en Belgique pour des coups de feu contre des policiers Belges lors de la fusillade en mars 2016. Le 15 mars 2016, trois policiers appartenant à une équipe d'enquête franco-belge avaient été blessés dans la fusillade pendant laquelle Salah Abdeslam, 27 ans, et Sofiane Ayari, 24 ans, avaient réussi à s'échapper par l'arrière d'un appartement situé à Forest (agglomération bruxelloise). Un troisième suspect, qui semblait vouloir couvrir leur fuite en ouvrant le feu sur les policiers qui venaient de défoncer la porte d'entrée de l'immeuble, a été mortellement blessé par les tirs de réplique des forces de l'ordre.

"Tentative d'assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers" et "port d'armes prohibées dans un contexte terroriste" sont donc les chefs d'accusation à l'encontre de celui dont la santé mentale inquiète au plus haut point ses avocats et la justice française. Ainsi, depuis peu, les conditions de détention d'Abdelsam ont été assouplies. Il peut désormais voir sa famille sans vitre de protection... une chance que n'ont plus les innombrables victimes des amis présumés de cette XXXXXX.

Jusqu'à présent Abdeslam est resté muet.

Quoi qu'il en soit il serait temps que les autorités françaises songent enfin à s'équiper afin de respecter les droits de l'homme des présumés-radicalisés. Dés lors il nous semble urgentissime d'étudier des solutions pragmatiques afin de convoyer dans la dignité qui leur être due (si si, on leur doit) nos prisonniers transnationaux.

Aussi, afin de penser printemps et être force de proposition dans une France en marche, voici une piste que l'on peut suggérer à nos représentants et qui présente l'avantage de combiner deux modes de transport. Un tout-en-un qui conjugue harmonieusement confort et élégance à la française, dans le strict respect des droits de l'homme et des standards de l'hôtellerie pénitentiaire internationale : 

 

 

Tags : Polémique




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 2 votes
    karibou karibou 24 octobre 17:25

    Quel humour !

    Cet individu doit être envoyé en stage chez le général Al Sissi !
    Et puis quoi encore ???
    primo je les lui tordrais comme il le mérite et on verra s’ il ne parle pas !
    Deuxio pour des étrons pareils, les transporter dans un camion qui transporte les porcs à l’ abattoir est encore un respect de trop et insulte aux cochons !
    Tertio par remords il devrait déjà s’ être auto-suicidé ! 
    L’ islamisation de la france et la protection des musulmans n’ est plus à démontrer, c ’est acté !
    De nos jours il est Inn de s’ appeler mohamed ou moustafa, et ce sera bientôt un délit de s’ appeler michel ou robert ...
    Un humour bien singulier à moins que ce soit du troisième degré ?

    • vote
      joelim joelim 25 octobre 01:11

      Oui, il y a un mois sur France-Intox j’avais été sidéré d’entendre une nouvelle qui disait que l’on était inquiet du manque de confort de cette ordure, qu’il risquait d’attaquer en justice etc.


      Et me suis demandé pourquoi ils faisaient ça. Narguer les gens ? Les provoquer pour identifier les rebelles ? Au fond ces terroristes raffermissent leur pouvoir, Hollande l’avait bien compris, qui se pointait tout guilleret à chaque massacre pour avoir sa dose de compréhension... Je suppose que c’est pour ça qu’ils sont aux petits soins pour lui, il est tellement précieux qu’ils n’arrivent pas à cacher leur attirance, je crois que c’est ça. C’est l’autre face du plug géant... Tout ça s’assemble.

      • vote
        Qiroreur Qiroreur 25 octobre 07:45

        @joelim

        Théorie intéressante. Assurément ces parasites* pour l’intégralité de la société ont néanmoins une fonction pour certains. On a souvent vu la côte des Présidents remonter à l’occasion de ces tueries de masse. Les commentateurs assermentés et subventionnés sont d’ailleurs toujours au rendez-vous pour expliquer que "Sarko/Noland a été à la hauteur de ses fonctions. Il a su rassembler en ces temps difficiles et patati". Toujours là pour chapeauter une grande marche républicaine, faire quelques images au chevet des blessés, prendre l’air grave de celui qui se sent concerné... Les parasites du haut ont l’art de toujours tirer profit de ceux du bas... mais les gens votent pour, encore et encore.

        Nul doute que Micron procédera de même. 

        * Son avocat Belge avait décrit "un petit con de Molenbeek issu de la petite criminalité, plutôt un suiveur qu’un meneur. Il a l’intelligence d’un cendrier vide, il est d’une abyssale vacuité". 


      • vote
        yoananda yoananda 25 octobre 09:38

        Il y a quand même un gros truc qui manque pour assurer un confort optimal au radicalisé : l’accès aux putes (blanches de préférence). Hé oui, c’est quand même inhumain de le priver de sexe, donc ...


        • vote
          yoananda yoananda 27 octobre 00:08

          En d’autres temps, il aurait été déclaré traître à la nation, et aurait reçu une balle entre les 2 yeux.
          Mais comme il n’y a plus de nation, ni de peuple, et qu’on a abandonné toute spiritualité, alors, "la vie est trop précieuse" ... mais pas celles des victimes de l’attentat qu’on aurait pu éviter si ... (mais les mesures à prendre remontent à il y a 30 ans au moins)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès