• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Mila : L’intenable position du CFCM

Affaire Mila : L’intenable position du CFCM

Les lignes des uns et surtout des autres se précisent s'agissant du droit au blasphème...

 

Cette émission de Sud Radio est consacrée à l'affaire Mila. Suite à une drague très lourde d'un internaute et un torrent d'insultes misogynes, homophobes et anti-françaises, cette jeune lesbienne de 16 ans a décidé de faire une vidéo pour dire ce qu'elle pensait de l'islam*. Les réactions n'ont pas tardé : menacée de mort, de viol par des centaines (milliers ?) d'individus manifestement de confession musulmane, ses données personnelles ont été livrées en pâture au public. 

 

*Ah oui... d'habitude, on met l'explication à l'astérisque en toute fin. Mais là, c'est le coeur du sujet : elle n'a pas dit "les musulmans sont tous ceci ou cela". Elle a bien dit : " le coran, l'islam est une religion de haine, de merde", ce qui juridiquement parlant est autorisé dans notre pays. Autant casser le suspens de suite : Si Mila est parvenue à cette conclusion, c'est peut-être que du haut de ses 16 années de vie, elle n'a pas constaté beaucoup de tolérance, d'amour et de paix parmi les adeptes de ce culte... simple hypothèse... Et ce n'est certainement pas la réaction d'Abdallah Zekri, délégué général du CFCM et Président de lutte de l'observatoire de l'islamophobie, qui va la faire changer d'avis.

 

Que nous dit-il ? Premièrement que Mila a "insulté" : Il le répète à au moins 3 reprises. Or c'est faux. Ce Monsieur démontre qu'il ne comprend pas ce qu'est le "droit au blasphème" : on a parfaitement le droit de dire que l'islam est une religion de merde et même qu'on "met un doigt dans le cul d'allah" aussi vulgaire soit cette phrase. C'est un premier et énorme problème : ce Monsieur n'est pas n'importe qui... et s'il n'est pas capable de comprendre la différence entre critique de la religion et critique des croyants de celle-ci, que pouvons-nous en déduire de l'étendue de cette confusion chez ses ouailles ?

 

Deuxièmement - et en réalité, quand on écoute bien, c'est sa toute première réaction, alors même que l'animateur a bien rappelé le contexte : Mila a été insultée et menacée de mort la première ! - il nous dit que son âge " n'est pas une excuse" et là aussi le répète. On a là un autre problème. Dans certains pays, musulmans notamment, on ne fait pas cette distinction entre majeurs et mineurs : par exemple, dans certains pays, on dénombre des centaines de cas de filles mariées alors qu'elles sont pré-pubères (Yémen) et très jeunes en général (bien avant leurs 18 ans). Dans d'autres comme les Maldives, la peine de mort pour apostasie est applicable pour tout individu à partir de... 7 ans. Ce sont des cas extrêmes, nous en convenons, mais si, chez nous, les mineurs ont des responsabilités, ils ont aussi une excuse liée précisément à leur minorité. Arguer que son âge "n'est pas excuse" revient à ignorer délibérément que l'on a là, précisément, le propos d'une jeune fille (qui a déjà été menacée de mort, rappelons-le !).

 

Troisièmement, expression approximative mise à part (qui rappelle celle de l'imam Chalgoumi), ce qui frappe dans le discours de Zekri c'est son absence totale de compassion pour la jeune fille : il trouve les menaces de mort "ridicules". Quelle légèreté... De telles menaces forcent parfois les victimes à vivre dans la clandestinité, à déménager, etc. Pour une ado tout particulièrement, ce type de harcèlement peut transformer l'existence en un véritable enfer. Dans le contexte d'une demi-décennie (depuis Charlie) où l'on a vu que certains membres du culte islamique mettaient concrètement leurs menaces à exécution, traiter avec autant de détachement les menaces adressées massivement à cette fille est juste abject (même si, à titre personnel, cela ne me surprend en rien... c'est ainsi depuis Mérah : Aucune, strictement aucune, remise en question).

 

En outre, il suffit d'écouter Zekri pour comprendre que le fameux "mais" qui suit le très timide "je condamne les menaces de mort" arrive très très vite. Tellement vite qu'il arrive avant même la condamnation : écoutez attentivement ! Ce que Zekri condamne en premier lieu, c'est les fausses "insultes" de Mila et pas les vrais dont elle a été l'objet...

Zekri estime AVANT TOUT que qui "sème le vent récolte la tempête" et ensuite arrive le "mais". On assiste là à une inversion inédite : Auparavant le discours (hypocrite) était au moins "Je condamne les menaces, les agissements MAIS...". Ce n'est plus le cas.

 

Dernier point, ce Monsieur prétend qu'il défend la liberté d'expression, la preuve... Il a considéré que les dessins de Charlie en relevait... sauf que - et c'est là le véritable sens du " mais"... - MAIS donc, le CFCM a tout de même attaqué en justice CH...

Bref, durant les 7-8 premières minutes de cette émission, on a là une synthèse, avec, notamment, cette approche hélas caractéristique de ce qu'est la liberté d'expression...

 

 

 

Source : Chaîne YT de Sud Radio à laquelle il est vivement recommandé de s'abonner

 

Tags : Religions Islam Liberté d’expression Violence Réseaux sociaux Polémique Charlie Hebdo




Réagissez à l'article

170 réactions à cet article    


  • 19 votes
    albert123 24 janvier 10:05

    Le parquet, repère de gauchiasses vient d’ouvrir une enquête "pour incitation à la haine raciale" alors qu’il n’est ici question que de "droit au blasphème".


    • 8 votes
      pegase pegase 24 janvier 10:35

      @albert123
      alors qu’il n’est ici question que de "droit au blasphème".

      Justement, ça pourrait être l’occasion pour faire interdire le "blasphème" ... Au point où on en est, Ils en seraient capable ...




    • 14 votes
      Conférençovore 24 janvier 13:29

      @albert123 C’est proprement hallucinant.

      Réaction de Nicolas Dupont-Aignan :

      « Honte au Parquet qui met à égalité la victime et ses agresseurs ! Soutenons Mila face au Parquet qui vient d’ouvrir une enquête contre elle parce qu’elle a osé critiquer l’Islam... Ce sont ceux qui la menacent de mort qu’il faut condamner ! #JeSuisMila. »

      Nicolas Moreau a parfaitement résumé la situation :

      "Si tu arrives à échapper aux islamistes qui veulent t’égorger et te violer, c’est la justice qui te rattrape.

      Notez que quand vous blasphémez, une enquête est ouverte contre vous pour des considérations raciales."

      "Confondre races et religions. Les islamistes en rêvent depuis des décennies. La Justice française leur offre sur un plateau. Nicolas Moreau @lordmahammer"

      Gilbert Collard, Laurent Bouvet ont également réagit sainement à cette inepte ouverture d’enquête.


    • 7 votes
      V_Parlier V_Parlier 24 janvier 19:16

      @albert123
      Parmi ses deux "minorités" chéries, le politiquement correct a choisi la plus significative en terme d’électorat (calcul très simple). Ca a du leur rester en travers de la gorge de devoir larguer une telle idole LGBT-féministe, mais pragmatisme oblige.

      Mon avis personnel : Rien à foutre de la guerre féministo-LGBT-islamiste, tout comme les bobos se foutent de ce qui arrive chaque semaine à des français et françaises lambda qui ont le malheur de passer par où il ne fallait pas. Que les bobos s’occupent de faire la police pour leurs "minorités" chéries, c’est leur rayon.


    • 4 votes
      quijote 24 janvier 20:31

      @V_Parlier

      Mon avis personnel : Rien à foutre de la guerre féministo-LGBT-islamiste

      Sauf que ça fait partie de ce qui est en train de détruire la France. La même chose ailleurs qu’en Europe, je dis pas. Moi aussi je conchie le communautarisme et les minorités agissantes et quand deux d’entre elles se font la guerre et permettent de mettre en lumière les contradictions insurmontables des crétins droitdelhommistes et gauchistes, ça devrait être une bonne nouvelle. Mais c’est en France. Et ces connards sont en train de nous détruire.


    • 3 votes
       Saladin Saladin 25 janvier 00:01

      @pegase La seule religion à laquelle on n’a pas droit de toucher, c’est celle de vos maitre, et vous ne pouvez même pas vous y convertir faute d’argent.


    • 4 votes
      pegase pegase 25 janvier 01:28

      @Saladin
      -
      Je n’ai pas de maitre !


    • 3 votes
       Saladin Saladin 25 janvier 11:09

      @pegase Oh que si ! Et c’est pas en le niant que vous vous en libèrerez. Combien vous leur devez déjà ? 


    • 4 votes
      Super Cochon 26 janvier 13:03

      @Saladin
      .
      Les 3 Leaders du marché Halal en France sont contrôlé par des personnes juive !
      .
      Halal : Isla Délice ……. Zaphir Herzog ( Juif )
      Halal : Wassila ……….. Casino Naouri ( Juif )
      Halal : Réghalal ………. LDC Lévy-Lambert ( Juif )


    • 2 votes
      yoananda2 26 janvier 13:22

      @Super Cochon

      Les 3 Leaders du marché Halal en France sont contrôlé par des personnes juive !

      hahaha, quelle quenelle de première !


    • 1 vote
      Hijack ... Hijack ... 2 février 16:26

      @Super Cochon

      Je tombe par hasard sur ton comm ... oui, tu as raison, les halals en France, c’est de la pure arnaque, c’est tout sauf musulman. Il n’y a pas plus, moins halal que le halal du commerce. Le problème n’est même pas que ce soit juif ... mais des entreprises connues pour leur soutien au sionisme, du moins à la politique actuelle israélienne.
      De plus, pour qui comprend bien le Coran, le halal c’est pas ça du tout.


    • 15 votes
      Hieronymus Hieronymus 24 janvier 10:41

      l’insoutenable légèreté du CFCM !

      qu’est ce qu’il y a de si intenable pour eux ?

      c’est une officine communautariste qui fait juste son job habituel : càd faire avancer l’islamisme en France, exercice auquel ils sont habitués ;

      on tient un discours qui consiste à ne pas froisser la base (les muzz) tout en tachant de paraître respectable vis à vis des non musulmans, alors on se la joue victime et à chaque fois les Français tombent dans le panneau..

      le CFCM sait parfaitement qu’il ne risque rien, il s’agit juste de condamner mollement les agissements "extrêmes" de certains musulmans "radicalisés" et qu’aucune remise en question n’est nécessaire, bien au contraire puisque les pouvoirs publics, la plupart des politiques, les autres lobbies "victimaires" à chaque fois se solidarisent avec les muzz pour condamner toute personne critiquant l’Islam, quand bien même celle-ci serait menacée de mort !

      qui est prêt en France à prendre le risque de défendre cette nana en dehors de qq fachos d’extrême droâtre aussitôt diabolisés ? personne ou presque ! autrement dit c’est foutu et le CFCM continue à avancer ses pions, comme après chaque attentat sanglant..

       smiley


      • 8 votes
        pegase pegase 24 janvier 11:34

        @Hieronymus
        -
        Je parie qu’elle ne bénéficie d’aucune protection, malgré les nombreuses menaces de morts ... (sur une gosse de 16 ans donc).

        et c’est toute sa famille qui risque d’y passer ...

        Je serais d’eux, je demanderais l’asile et la protection de la Suisse, je changerais de nom, et basta ...


      • 8 votes
        Conférençovore 24 janvier 11:58

        @Hieronymus Je suis d’accord. Mêmes les LGBT semblent réticents alors que Mila a été traitée de "sale gouine", "sale pute", "sale française" AVANT sa mise au point. Cette fille est globalement lâchée par tous alors qu’elle est la victime dans cette histoire. Zekri, vers la 15ième minute, en remet une couche alors que la dame qui intervient juste avant rappelle de nouveau le contexte. Il ne peut l’ignorer mais ose malgré tout insinuer qu’elle a inventé les insultes dont elle a été l’objet, encore une fois, AVANT de poster sa vidéo polémique.

        Les hashtag-machins ne sont pas ma tasse de thé mais je soutiens Mila sans la moindre réserve. Bravo à ceux qui l’ont fait publiquement (Marine Le Pen, NDA et quelques autres).


      • 11 votes
        yoananda2 24 janvier 15:17

        @Conférençovore

        Mêmes les LGBT semblent réticents

        oui mais je suis sûr qu’ils serrent les fesses et qu’en interne ça jacte.

        Après, cette affaire respecte la hierarchie victimaire officielle. Un LBGT vaut moins qu’un musulman, et au bout, en dessous c’est le plancher des vaches, il y a l’homme blanc hétéro.


      • 7 votes
        Hieronymus Hieronymus 24 janvier 15:51

        @yoananda2
        oui mais je suis sûr qu’ils serrent les fesses et qu’en interne ça jacte.

        bien sûr ils ont la trouille, une trouille mortelle
        c’est d’ailleurs la même trouille qui fait que les féministes ne vont aller taper que sur les hommes blancs inoffensifs et pas sur les mâles allogènes


      • 5 votes
        V_Parlier V_Parlier 24 janvier 19:19

        @yoananda2
        Les lobbies LGBT ne peuvent pas cracher dans la main qui les nourrit alors ils vont faire profil bas si nécessaire. C’est plus facile pour eux d’attaquer des bus de pélerins !


      • 5 votes
        ezechiel ezechiel 24 janvier 20:12

        @Hieronymus
        Le CFCM est un repaire d’islamistes, dont Abdallah Zekri, un de ses membres les plus éminents, nous donne ici sa vision de ce qu’est être français :
        "L’assimilation, c’est la négation de soi, de sa culture, de sa civilisation, c’est-à-dire, je deviens rien du tout, je deviens dans le moule, je deviens français...Je ne suis pas assimilable, je suis un poison musulman."

        Pour Abdallah Zekri, être rien du tout...c’est être français.

        "L’Islam est un phénomène socio-politique, c’est une idéologie de lutte, c’est une idéologie d’agression."
        Dalil Boubakeur, ex-président du CFCM dévoile la vérité sur l’Islam sur BFMTV le 03/01/2011

        Ces gens là n’ont rien à faire en France. C’est une honte de voir cette association aidée par le gouvernement. Expulsion immédiate et sans condition du territoire de toute cette clique de profiteurs !



      • 5 votes
        quijote 24 janvier 20:48

        @Conférençovore

        Mêmes les LGBT semblent réticents alors que Mila a été traitée de "sale gouine", "sale pute", "sale française" AVANT sa mise au point. Cette fille est globalement lâchée par tous alors qu’elle est la victime dans cette histoire.

        Elle va peut-être comprendre à quel point elle s’est fourvoyée en adoptant l’uniforme lgbt ( anneau dans le nez au même endroit que les boeufs, cheveux violets : l’uniforme des gens qui prétendent dire "je suis pas pareil que les autres, moi"... ) et toute la panoplie idéologique" de ces connards. Elle croyait qu’elle était au centre du jeu du pouvoir et voilà qu’elle découvre qu’il y a une autre minorité, avec une autre idéologie en opposition directe, qui est plus importante que la sienne. Et que les "autorités" de son propre groupe d’influence ferment leur putain de gueule ! Ah, découverte pour les militants du "Bien" : il y a des priorités dans le "Bien"... Quoi ? Le "Bien" n’est pas absolu ?

        Eh oui, connard, le Bien n’est pas absolu. Le Bien, c’est ce qui marche. C’est pour ça que l’idéologie de la diversité, pourrie de contradictions insurmontables, est une merde qui nous amène au désastre. Et c’est pour ça aussi qu’il n’y a rien de mal dans l’idéologie nationaliste. Vive l’homogénéité et que les minorités vivent leur vie, soient discrètes et fassent pas chier.


      • 5 votes
        Conférençovore 24 janvier 22:22

        @quijote "Elle va peut-être comprendre à quel point elle s’est fourvoyée en adoptant ..."

        Elle a 16 ans...


      • 2 votes
         Saladin Saladin 24 janvier 23:57

        @pegase On ne peut pas mettre un flic derrière chaque connasse et puis faut arrêter d’exagérer les choses, c’est une gamine de seize ans qui s’est pris la tête avec d’autre gosses de son âge.


      • vote
         Saladin Saladin 25 janvier 00:06

        @ezechiel Mais oui c’est ça papi.


      • 5 votes
        Yakaa Yakaa 26 janvier 11:08

        @Conférençovore

        Elle a 16 ans...


        Merci pour cette remarque pleine de bon sens !
        Et puis là je pense e qu’elle aura appris que les assos LGBT (intersectionnelles) mettent la tête profond sous le sable quand il s’agit de fachos Islamistes.

      • 1 vote
        pegase pegase 26 janvier 16:17

        @Saladin

        On ne peut pas mettre un flic derrière chaque connasse et puis faut arrêter d’exagérer les choses, c’est une gamine de seize ans qui s’est pris la tête avec d’autre gosses de son âge.

        Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que vous écrivez "On ne peut pas mettre un flic derrière chaque connasse ", c’est une gamine (à cet âge on n’est pas responsable avant 18 ans), et elle a été menacée de mort, de mort putain, et vous vous voulez lui coller un flic au cul ???????????

        Vous êtes un dangereux malade ou quoi ? smiley


      • 3 votes
        yoananda2 26 janvier 16:39

        @pegase

        elle a été menacée de mort, de mort putain

        ouai c’est marrant hein cette inversion accusatoire systématique. Une minette critique un bouquin, des idées, une religion, elle se fait menacer de mort, mais non, c’est elle qui doit être surveillée par un flic, et pas les fou furieux qui la menacent de mort au nom de la religion de paix et d’amour ...

        qu’elle ai 16 ou 56 ans n’y change rien, on a le droit de ne pas aimer le contenu de tel ou tel bouquin, et les idées qu’il véhicule.


      • 1 vote
        Joe Chip Joe Chip 29 janvier 14:53

        @quijote

        Je vais déjà poser en préambule que je désapprouve totalement votre idéologie personnelle. 

        Ensuite rappeler qu’il existe, un peu comme chez les nazis, une hiérarchie subjective chez les partisans de l’intersectionnalité :

        D’abord, les femmes "racisées" et/ou de religion musulmane.
        Puis les hommes "racisés" et/ou de religion musulmane
        Puis les pauvres, mais pas n’importe lesquels : les pauvres appartenant aux deux premières catégories. 
        Ensuite ce sont les minorités dites sexuelles puisque le fait d’être LGBT est désormais constitutif de l’identité politique.
        Et tout en bas trône l’homme blanc, colon essentialisé, dissimulant son racisme et son instinct de domination derrière un universalisme trompeur, auteur de tout le Mal sur Terre.
         
        En fait c’est de l’hitlérisme inversé, en caricaturant les choses. La dénonciation de l’hypocrisie universaliste (notamment des Français) était au cœur de l’idéologie nazie.

        Il y a en outre un conflit larvé au sein de cette mouvance entre ceux qui souhaitent rompre intégralement avec les normes universalistes du droit et ceux qui y restent attachés, notamment les homosexuels et les lesbiennes qui savent très bien que ces normes permettent de les protéger et non de les discriminer en tant que "minorité sexuelle". 


      • vote
        yoananda2 29 janvier 17:19

        @Joe Chip

        Ensuite rappeler qu’il existe, un peu comme chez les nazis, une hiérarchie subjective chez les partisans de l’intersectionnalité 

        Tout à fait, et il faut rajouter les juifs entre les "hommes musulmans" et les "pauvres". Un musulman est prioritaire par rapport à un juif et un juif l’est par rapport à un pauvre.

        En fait c’est de l’hitlérisme inversé, en caricaturant les choses.

        Oui, mais je ne crois pas que c’est de la caricature. Qu’elle serait la différence (en inversant) avec le nazisme au juste ?


      • 15 votes
        BuSab 24 janvier 12:27

        Quand un animateur parle d’"enculer" Jesus Christ, cela se conclut par ses excuses envers la communauté LGBT.

        Quand une adolescente parle de mettre un doigt dans le cul d’Allah, elle reçoit des centaines de menaces de mort et d’appel au viol ; elle doit quitter son lycée en urgence, être placée sous protection policière, pendant que la justice ouvre une enquête contre elle pour incitation à la haine.

        Deux poids, deux mesures.

        Je vais faire un peu d’amalgame en constatant que les intégristes chrétiens sont finalement beaucoup plus civilisés que les intégristes musulmans, et qu’on voit bien de quel côté se retrouvent les barbares .


        • 3 votes
          yoananda2 24 janvier 12:42

          @BuSab

          Quand un animateur parle d’"enculer" Jesus Christ

          perso : critiquer une religion c’est une chose. Insulter c’est autre chose et ça ne me plaît guère ; Je comprends que certains le fassent, je comprends que ceux d’en face réagissent.

          Deux poids, deux mesures.

          Il y a aura toujours 2 poids 2 mesures. Plus ou moins. L’utilitarisme n’est pas viable. Je préfères donc que ça soit en faveur des miens, surtout quand c’est dans "mon" pays. Et je préfères qu’il y ai le moins possible de 2 poids 2 mesures. Mais ... il y a un contexte et des contingences.

          les intégristes chrétiens sont finalement beaucoup plus civilisés

          Oui, ou fiotisés on pourrait dire ... parce que civilisé ne veut pas dire (à priori) inoffensif.


        • 2 votes
          ged252 24 janvier 18:45

          @yoananda2
          perso : critiquer une religion c’est une chose. Insulter c’est autre chose et ça ne me plaît guère ; Je comprends que certains le fassent, je comprends que ceux d’en face réagissent.

          .
          HHAAaa bon, tu comprends donc les réactions des chrétiens que tu insultes ....
          OOoofff merci de ta compassion
          .
          Purée ya un b.rdel dans ta tête, smiley fais un peu de ménage smiley


        • 2 votes
          quijote 24 janvier 20:04

          @BuSab

          T’as raison : l’amalgame, c’est de l’intelligence naturelle. Les amalgames sont des règles qui favorisent la survie des espèces. Et des races. Interdire les amalgames, c’est donc abaisser les défenses de des dernières.

          Personnellement, je m’impose, par hygiène personnelle, et aussi, soyons honnêtes, pour faire chier les cons ( un vrai bonheur de voir les crétins lobotomisés réagir comme les chiens de Pavlov... ), de faire au moins trois amalgames par jour.


        • vote
          Hieronymus Hieronymus 24 janvier 13:57

          sur le sujet la vidéo d’Aldo Stérone est assez pertinente :

          https://youtu.be/ejujT80PxYE

          y a aussi la voix des muzz modérés :

          https://youtu.be/lmbc37WJluo

           smiley


          • 1 vote
            yoananda2 24 janvier 15:26

            @Hieronymus
            les musulmans modérés, de ce que j’ai pu en voir, il y en 2 catégories :

            • ceux qui ont un agenda, qui veulent islamiser "en douce", à la sauce "c’est une religion de paix"
            • ceux qui ne connaissent pas vraiment leur religion, parfois qui sont en voie de sécularisation mais qui peuvent tout aussi bien être rattrapés par la meute
            Les premiers sont les "supporter passifs" de l’islamisme, c’est à dire que c’est grâce à eux que les terroristes évoluent tranquillement au sein de notre société, ils font tampon.
            Les 2èmes à terme ne sont plus musulmans de toute manière.
            Je n’aime pas trop ce terme de musulman "modéré" perso car finalement
            que tu te fasses islamiser par le baratin ou l’épée, ça revient un peu au même, quand aux autres, ce sont de mauvais musulmans.
            Donc la pour les 3 de la vidéos j’aurais dit plutôt crypto-islamiste ou islamistes-passif.

          • 1 vote
            Hieronymus Hieronymus 24 janvier 15:47

            @yoananda2
            pour les 3 de la vidéos j’aurais dit plutôt crypto-islamiste ou islamistes-passif.

            je suis d’accord, je ne crois pas trop aux musulmans modérés, c’est pour ça que j’avais mis un smiley


          • 1 vote
            Orwell Orwell 24 janvier 16:31

            @Hieronymus

            Depuis quand Vinz est musulman ? À facholand, être basané c’est forcément être muslim ? Ce foutu sketch de sous faf ! smiley


          • 1 vote
            ged252 24 janvier 18:39

            @yoananda2
            Tandis que toi tu es un anti chrétien "modéré",
            .
            Et en tant que "modéré" c’est normal que tu fasses la leçon aux autres


          • vote
             Saladin Saladin 25 janvier 11:18

            @yoananda2 Ok je t’ai entendu, mais alors tu placerait cette dame dans quelle catégorie ? https://youtu.be/PB2RuGKSo1g


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 24 janvier 15:02

            Juste comme ça ... sans entrer dans le sujet, je n’ai vu qu’un extrait de la vidéo du sujet ...

            D’un bout à l’autre, c’est une histoire de dingos dans les 2 camps ! Évidemment que l’on peut critiquer une religion (que fait-on d’autre ???) ...

            Ceux qui ont insulté cette pauvre fille fragile sont des malades (au même niveau que les insulteurs d’ici, d’ailleurs ...) ... quant à ceux qui l’ont menacé, c’est à la justice de faire son job.


            • 2 votes
              Conférençovore 24 janvier 17:15

              M@homerdeux,

              Une fois de plus tu oses nous gratifier du fruit pourri de ta "réflexion" issue de ton atrophiée et immorale cervelle.  : Renvoyer dos-à-dos une gamine menacée de viol et de mort et... certains de tes frangins. Fallait l’faire, tu l’as fait sombre m... Un humain hiérarchise les outrances. Oust



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès