• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attentat islamique de Romans : et si on parlait "pognon" ?

Attentat islamique de Romans : et si on parlait "pognon" ?

Alors que nous sommes en pleine crise, un énième attentat à caractère islamique a été commis en France. Il ne me semble pas que sur l'attestation il y ait une case "Egorger du mécréant" mais au point où nous en sommes, que Sibeth propose cet addendum ne me surprendrait "guerre". Revenons un peu sur cette affaire...

 

Réalité et déni des MM (Médias de Masse)

 

La presse, les MM dans leur immense majorité, pétrifiés par le politiquement correct et le déni n'osent toujours pas, en 2020, décrire la réalité telle qu'elle est, aussi nous allons le faire pour eux : voici un énième aa-case(1) : Cet homme, un Soudanais de 33 ans, un soi-disant réfugié que l'État français nous a forcé à accueillir, a exprimé sa gratitude en tuant deux de nos compatriotes et en en blessant cinq autres parce qu'il détestait vivre dans "un pays de mécréants". Mince alors... Personne ne l'avait averti qu'en France, il y en avait quelques-uns. Il a hurlé le sempiternel cri de guerre islamique au moment des faits, celui que pousse les musulmans, notamment lors du passage à l'acte terroriste. L'homme se serait mis à prier en arabe au moment de son interpellation et les perquisitions ont permis la découverte du matériel islamique. Enfin, à l'instar du tueur de Villejuif, il aurait (à confirmer) demandé à une des victimes si elle était musulmane.

Du classique de chez classique me direz-vous... mais reformulons pour que cela soit bien clair : un énième pseudo-réfugié musulman a tué au nom de sa foi islamique des infidèles Français par haine de ceux-ci. L'une des victimes, Julien V., fils des propriétaires d’un café-théâtre connu de Romans, a été égorgé, oui... égorgé, par ce musulman fanatique. Manifestement, selon des témoins interrogés par France Bleu, l'homme que les secours n'ont pas réanimer, tentait de protéger sa femme et son fils. L'autre victime se prénommait Thierry. La presse parle "d'attaques au hasard" : c'est faux dans quasiment tous les aa-case que j'ai pu étudier. Ces ordures ciblent spécifiquement certaines personnes : il s'agit bien souvent d'attentats également racistes et ce n'est évidemment jamais dit.

Bilan donc de cet énième attentat islamique : deux décès constatés, cinq blessés dont trois graves parmi lesquels deux se trouvaient samedi soir dans un "état d’urgence absolue".

L'ensemble des medias de masse se sont refusés, comme toujours, à relever la motivation de l'acte préférant se contenter de l'évoquer entre les lignes : "allahu akbar", "mécréants"... mais pas plus... ouh la la, non, surtout pas ! Dans l'intégralité ou presque des articles que nous avons consulté, le mot "islam" n'est même pas cité. A titre d'exemple, celui du Nouvel Obs, mais la tonalité est exactement la même ailleurs, malgré les évidences : https://www.nouvelobs.com/terrorisme/20200404.OBS27072/romans-sur-isere-les-premiers-elements-de-l-enquete.html

L'autre phénomène qui est marquant est que cette tragédie a fait l'objet d'une couverture médiatique presque... confidentielle en regard de la gravité des faits. Quelques années plus tôt, une telle affaire aurait suscité des débats sans fin, des annonces de mesures du gouvernement, des reportages et émissions complètes pendant plusieurs jours. Là, c'est comme si nous étions en présence d'un banal fait divers : 7 personnes ont été poignardées avec objectif de les tuer uniquement parce qu'ils n'étaient pas musulmans mais... c'est "normal". "De toutes façons, on ne peut rien faire" peut-on lire parfois lire entre les lignes...

 

Une tragédie évitable

 

Avant de faire les compte, il faut rappeler qu'en 2015, le Maire de Romans-sur-Isère où ce pseudo-réfugié musulman a sévit avait pourtant alerté sur son incapacité à pouvoir accueillir des réfugiés dans sa commune. Interrogée par Cnews suite à cet attentat, elle a admis ignorer que ce Soudanais était arrivé. Elle a déploré le manque d'informations dont pâtissent les élus comme elle quant à ces individus qui débarquent dans leurs villes et dont ils ne savent rien du passé, des origines, etc, ces derniers étant pris en charge par des associations avec une opacité quasi totale.

L'homme de 33 ans, qui dit s'appeler Abdallah A.-O. a bénéficié d'un statut de réfugié le 29 juin 2017 et un titre de séjour de dix ans un mois plus tard. 10 ans ? Pourquoi pas 20 ou 50 ? Soudanais du Nord (où la charia est en vigueur) ou Soudanais du sud ? Nous n'en savons rien... mais eu égard au culte, probablement le nord chariarisé. Apparemment les personnes qui délivrent des titres de séjour de 10 ans sont doués de pouvoirs divinatoires pour savoir que ces pays seront toujours dangereux en 2027 (si tant est qu'ils le soient en 2020). On ne saluera jamais assez la clairvoyance de nos généreux fonctionnaires...

 

Le compte n'est... pas bon

 

Vous allez me trouver bassement matérialiste mais il me semble n'avoir jamais lu un article se livrant à la petite comptabilité qui suit... mais comme c'est quand même avec notre "pognon" comme dirait Jupiter, j'ose quand même la question : Combien Abdallah a/va-t-il nous coûter ?

D'abord, il y a le coût humain qui, lui, est inestimable : des parents, des enfants, des époux, amis ont perdu deux des leurs. Leur chagrin n'est pas chiffrable mais les compagnies d'assurances fixent tout de même des prix à la vie, c'est ainsi... alors, commençons ce devis avec ce premier poste :

* plusieurs dizaines de milliers d'euros sont généralement versés aux proches des victimes du terrorisme par le fond d'indemnisation prévu à cet effet. On va le faire à la louche (et vous verrez que la précision est ici superflue) parce que le barème publié(2) varie beaucoup en fonction des cas : là, 2 morts (45 000 € chacun), 10k pour les 5 autres, plus plusieurs personnes à quelques milliers d'€. Allez, 150k en tout. Et vous allez voir qu'en comparaison de ce que va nous coûter notre client, c'est... ridiculeusement peu.

* Ensuite, il y a les frais d'hospitalisation des victimes qui ont eu le malheur de croiser Abdallah-le-déconfiné : en fonction des blessures bien entendu, les coûts varient mais il y en a des incompressibles : il y a d'abord les frais de prises en charge (ambulances, interventions des urgentistes, etc), puis ceux au bloc (cela va de quelques centaines à plusieurs milliers d'€ pour chaque opération chirurgicale, en fonction de la gravité des lésions), puis les frais liés à la réanimation, les hospitalisations qui s'en suivent, éventuellement de la rééducation si nécessaire. On a ici 7 blessés dont deux graves. Donc disons, 5 * 5000 € (pour les moins graves) et 2 * 40 000 € (pour ceux aux pronostics vitaux engagés). Mais ce n'est pas tout : on aura également des frais importants de suivi psy des rescapés, des proches des personnes tuées, de certains témoins ayant assisté aux différentes scènes, disons 50K en plus. A la louche on doit être aux environs de 150 k € et c'est un minimum.

*Ensuite les frais de police / justice : un procès aux assises coûte en moyenne 450k (d'après le criminologue Xavier Raufer). Mais là on va être sur la moyenne haute. Ce n'est pas le banal coup de surin pour la non moins banale clope refusée, affaires souvent correctionalisées et expédiées par la justice avec quelques mois de taule pour l'assaillant. Non, là, des indices suggèrent que l'addition pour ce poste va être particulièrement salée. Deux autres Soudanais ont été mis en GAV. Je ne doute pas qu'Abdallah maîtrise Victor Hugo en nyangiyan sur le bout des ongles, mais disons qu'il me semble assez probable que nos invités Soudanais aient besoins de traducteurs pour bien qu'ils comprennent leurs droits et on souhaite bonne chance à la police judiciaire pour trouver des locuteurs en nyimang, gaam, temein et autres dialectes locaux si nécessaire. Bon avec un peu de chances, cela se fera en arabe ou en anglais globish... et ça c'est jouable (mais pas gratuit). Dans le cas présent, pour réaliser toutes les tâches qui suivent, il faut des policiers et en grand nombre : interrogatoires des mis en cause, visionnage des caméras de surveillance, prélèvements sur les scènes de crime, sécurisation des périmètres, interrogatoires et enregistrement des dépositions des témoins et de l'accusé, surveillance des interpellés, enquête sur le milieu, etc.

Ensuite, à terme, il faudra faire bosser des greffiers, des avocats, des juges et ce, pendant des semaines entières. Pour le volet policier/judiciaire je table minimum sur un million d'€ bien dodu. Ah oui, vous avez remarqué, je ne vous fais pas les sous-totaux comme pour un devis classique, mais pas de panique, inutile de sortir votre calculette... je vous présente la douloureuse à la fin, comme toujours d'ailleurs. 

* Les frais d'incarcération(3) : En admettant qu'Abdallah soit reconnu coupable et qu'on ne lui ai pas trouvé un pet au casque justifiant de son irresponsabilité pénale, il devrait prendre perpétuité. Alors mettons-nous d'accord hein... perpète, en France, veut dire souvent 12 ans de taule, 15 ou 20 dans les cas extrêmes. On est pas au Soudan... Vu que ce sera une longue peine, notre joyau de la République sera placé en maison centrale : 191 € par jour. Et vu le profil, ce sera sans doute davantage puisque mis à l'isolement, mais prenons ces 191 balles multipliés par 12 piges au minimum, ça nous fait déjà... oh p... !

* J'oubliais... Il y a toujours des petits frais supplémentaires, par exemple les coups de couteau sur maton que notre invité commettra peut-être lors de son séjour carcéral au club mèd, les frais pour l'aumonier qu'il faudra lui fournir, la taxe halal de ses repas dont il faudra s'acquitter (et il va en prendre un certains nombre de repas notre ami...), le suivi médical, traitement des demandes de remise en liberté, etc. Il faudra aussi compter les frais de l'expulsion à l'issue de sa peine (plusieurs milliers d'€)... enfin, cela, ce sera dans le meilleur cas, parce que dans le pire, l'individu restera sur le territoire à l'issue de sa peine (et recommencera peut-être). Allez, je vous fait l'tout à 100k et on en parle plus. Prix d'ami.

Navré si j'ai oublié des postes de dépenses. Vous savez, entre le devis et la facture définitive, ben... c'est comme chez le garagiste quoi : il y a toujours des petites surprises. T'y vas pour changer un essuie-glace et le gars t'annonce qu'il t'a remplacé le joint de culasse présumé "pété".

Attention, la douloureuse va vous faire mal au popotin mais partez du principe que c'est un minimum (oui, je sais, je n'ai pas tenu compte des dizaines de milliers d'€ qu'a déjà coûté notre ami en frais d'accueil, de traitement de dossier, sa formation de 6 mois pour travailler dans le BTP ensuite, etc. mais on s'en sort pas trop mal puisque notre client n'était apparemment pas "défavorablement connu des services"...). Allez, on s'accroche !

En Sudan Pound, ça nous fait la croquignolesque somme de 11 666 666,7 SDG, soit environ... 2 100 000 €.

(Paiement en plusieurs fois possibles. Par contre, la République n'accepte ni les tickets resto ni les chèques cadeaux. Ne vous en faites pas pour les prélèvements automatiques : tout est déjà arrangé.) Et si ça peut vous consoler, dans la case recette, il y a peut-être 135 balles pour l'amende que notre impitoyable justice a collé à Abdallah pour le non-respect d'un confinement qu'il supportait très mal apparemment. C'est toujours ça de pris comme disait ma grand-mère.

 

Mais il me vient à l'esprit une horrible pensée réactionnaire : combien coûte un lit en réa/jour au fait ? 3k(4) a priori, non ? Allez, va pour 5k/jour. 2,1 patates, ça nous fait 420 jours d'hosto ça. Disons qu'il faille 1 mois en moyenne par patient atteint du Covid-19 : avec ce pognon de dingue, on aurait peut-être pu sauver Mireille, René, Marguerite et 11 autres personnes qui, elles, ont cotisé toute leur vie... au lieu de les laisser crever sur un brancard dans un couloir faute de moyens matériels et humains.

Je sais, je sais, c'est démago, populiste, c'est même un peu con comme calcul... si, si, je veux bien l'admettre. Ceci est un billet de (mauvaise) humeur et sera jugé comme étant aussi de mauvaise... foi. Qu'Abdallah (lit. : "le serviteur d'allah) ou quelque soit son véritable nom me pardonne.

Il faut savoir faire des choix dans la vie... Peut-être que nos amis gauchistes, macroniens et autres jmenfoutistes peuvent, pour une fois, méditer sur la pertinence des leurs, non ?

 

Une vidéo de Pierre Cassen de la chaîne YT de Riposte Laïque (à laquelle il est chaudement recommandé de s'abonner) pour finir :

 

(1) aa-case : voir ici

(2) http://www.leparisien.fr/faits-divers/victimes-du-terrorisme-un-bareme-d-indemnisation-enfin-disponible-19-04-2017-6865779.php

(3) https://www.apcars.fr/combien-coute-un-detenu-en-france/

(4) https://www.infirmiers.com/actualites/actualites/gros-ecart-entre-le-tarif-et-le-cout-reel-en-rea.html

Tags : Attentats Terrorisme Islamisme




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • 8 votes
    medialter medialter 6 avril 13:03

    "Alors que nous sommes en pleine crise, un énième attentat à caractère islamique a été commis en France"

    *

    Alors que nous sommes en pleine guerre mondiale, dans une pandémie si grave, selon Mr Pouik-Pouik, que bientôt il n’y aura plus de places dans les morgues, qu’il faudra improviser des mouroirs à la Calcutta, voilà que Mr Pouik-Pouik s’intéresse à un fait divers de seconde zone, à un pauvre hère déséquilibré au prétexte qu’il est islamiste smiley Y a pas à dire, un vrai étalon dans le sens des mesures


    • 6 votes
      yoananda2 6 avril 13:28

      @medialter
      surtout que ça a du être dans une bonne intention à la base, je suis sûr que c’était une tentative de désengorger les hopitaux. Un petit égorgement, couic, et hop, direct à la morgue. Les hopitaux n’ont rien à faire.


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 6 avril 13:32

      Allez maintenant clique sur le +, vite ! Change d’IP et re-clique ! "Lol, des mecs sont morts, MDR, smiley" J’ai l’impression de lire un boutonneux de 12 ans. Tu fais pitié mon pauvre mais c’est bien, t’es prem’s.


    • 3 votes
      medialter medialter 6 avril 13:33

      @yoananda2
      Toujours à faire écho au petit père Pouik-Pouik. Ca fait déjà quelques temps que je te sens un peu comme son morbac smiley


    • vote
      yoananda2 6 avril 13:37

      @medialter
      c’est ça de faire partie du camp de la haine ! tu peux pas comprendre. :-P


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 6 avril 19:02

      @medialter " voilà que Mr Pouik-Pouik s’intéresse à un fait divers de seconde zone, à un pauvre hère déséquilibré au prétexte qu’il est islamiste"

      L’Islam est une idéologie misogyne, antichrétienne et antisémite, les imams endoctrinent chaque jour des centaines de milliers de musulmans au rejet de l’identité et de la culture européenne dans les plus grandes mosquées de France.
      https://jesuislaporte.blogspot.com/2019/06/cartographie-de-lislam-en-france.html

      Les prédicateurs de la grande mosquée de Lyon, bastion de l’Islam radical misogyne, antichrétien et antisémite
      , n’ont plus peur de s’afficher publiquement : ils diffusent la prière islamique se croyant déjà en terre d’Islam !

      L’ISLAM MINE L’EUROPE !


    • 1 vote
      yoananda2 6 avril 19:20

      @ezechiel
      moi aussi je suis anti-chrétien. Ce n’est pas pour ça que l’islam est un problème, c’est parce que, comme le christianisme c’est un obscurantisme. Quand à savoir lequel est le pire entre le christianisme et l’islamisme ... c’est pas si facile à répondre.
      En tout cas, le christianisme à déjà fait tous les dégâts qu’il pouvait faire en Europe, depuis qu’il a été inoculé de force par les empereurs romains il y a 1500 ans. 1000 ans sous la coupe cléricale au final. On a assez donné. Donc, non à un nouvel obscurantisme islamique pour remplacer l’ancien.
      Mais, comme on dit la nature à horreur du vide, et il faut une réponse face à l’angoisse sociale de la mort. Pour l’instant, entre le transhumanisme, l’islamisme, le christianisme, on est plutôt mal loti. Tous les 3 sont des rejetons du judaïsme et de sa mentalité qui n’est pas adaptée à la race blanche (d’ou les nombreux "compromis" absorptions de fêtes et remplacement par des saints que le catholicisme à du faire en Europe).
      Le christianisme c’est juste l’islam avant l’islam.


    • 3 votes
      micnet micnet 6 avril 19:25

      @yoananda2

      "Le christianisme c’est juste l’islam avant l’islam"

      ---> C’est précisément ce que professe l’islam ! Vous êtes sûr de ne pas être musulman smiley


    • 8 votes
      ezechiel ezechiel 6 avril 19:36

      @yoananda2 "En tout cas, le christianisme à déjà fait tous les dégâts qu’il pouvait faire en Europe, depuis qu’il a été inoculé de force par les empereurs romains il y a 1500 ans. "

      L’Église Catholique romaine a été le ciment de la civilisation européenne, en unifiant pendant des siècles les différents clans et tribus qui se combattaient (pictes, bretons, normands, alamans, saxons, germains, burgonds, etc...).
      Les papes ont plusieurs siècles d’avance sur toutes les autres civilisations, l’Église romaine a par exemple interdit l’esclavage sur le sol européen dès le VIIème siècle, sous peine d’excommunication, elle est à l’origine de ses valeurs morales et spirituelles, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).
      L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois et reines très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Aliénor d’Aquitaine, Philippe Auguste, Blanche de Castille, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
      Il n’y a pas en France un village sans son Église au centre de la commune.
      Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, tribunaux, parlement, cour des comptes, poste, ponts et chaussées, banques, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
      Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale, sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
      C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.
      Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?
      Pourquoi le plus vieil hôpital de Paris s’appelle Hôtel-Dieu ?

      La gastronomie raffinée que vous dégustez (vins d’abbayes, bières, liqueurs, miel, jambons, fromages...), ont été dans la grande majorité des cas bonifiés par des moines.

      La littérature chrétienne, le "Paradis perdu" de Milton, "Polyeucte" de Corneille, "Esther", "Athala" de Racine, Bossuet, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Bach, Mozart, Vivaldi, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.

      Le calendrier de tous les pays européens est basé sur la naissance du Christ.
      Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
      Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
      Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
      Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
      Noël est fêtée depuis 15 siècles.
      Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.

      S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, "fille aînée de l’Église".

      La république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.


    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 6 avril 20:16

      @yoananda2

      Le christianisme c’est juste l’islam avant l’islam.


      Et, l’islam c’est le christianisme après le christianisme ?

    • vote
      yoananda2 6 avril 21:25

      @Laconicus

      Et, l’islam c’est le christianisme après le christianisme ?

      ha ben c’est toute la question !


    • 3 votes
      Conférençovore Conférençovore 7 avril 06:28

      Factuellement, s’agissant de la demi-décennie noire française, cette comparaison n’a aucun sens. On peut parfaitement estimer que le christianisme a été le boulet de l’Europe durant des siècles. On peut également estimer qu’il en va de même pour le judaïsme ces deux derniers siècles. Maintenant dans les faits, il n’existe pas de chrétiens ou de juifs qui se mettent à vous égorger, vous et 6 autres personnes, apparemment* sans raison, apparemment au hasard*, dans votre village alors que vous allez acheter une baguette. Cette nocence létale du quotidien est l’exclusivité de certains adeptes d’un certain culte. On peut toujours partir dans les abstractions ensuite mais on doit au moins s’entendre sur cette évidence (ou alors il y a effectivement une "fracture des représentations" comme dirait maqouille).

      * "apparemment" parce que en réalité ce sont des choix délibérés : Thierry, Julien et pas Samir et Chang. Les victimes sont ciblées parce qu’elles sont ce qu’elles sont, à savoir des autochtones. Pour les assaillants, l’amalgame est évident : européen = chrétien (au moins de culture). Et ils ont raison : il n’y a que 2 ou 3% max de convertis à l’islam. Il suffit d’aller dans n’importe quelle mosquée pour constater que les adeptes sont à quasi 100% d’origine afro-maghrébine (éventuellement asiatique). En tuant des autochtones, les assaillants tuent donc bien des mécréants et le pire est qu’ils assument bien de le faire mais nous ne parvenons même pas à concevoir leur haine à notre endroit (et pour cause, elle n’a aucun sens). Parfois, quand la victime est typée méditerranéenne, l’assaillant mahométan a un doute et pose la question (Bataclan, Villejuif, etc) mais l’important et l’immense non-dit, j’insiste, est que les victimes sont délibérément choisies pour ce qu’elles sont et incarnent. Tout le monde ou presque feint de ne pas le remarquer mais la réalité est que ces attentats sont racistes : ils ciblent quasi exclusivement deux groupes (parmi leurs 4 types de cibles SYSTEMATIQUES) que sont les chrétiens et les Européens (/blancs), sachant qu’il y a recoupement des deux.


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 7 avril 06:37

      Juste pour étayer le propos ci-dessus :

      ". A un passant qu’il croise, il demande s’il est maghrébin. L’homme répond qu’il est français et continue sa route. Après l’avoir dépassé, Abdallah Ahmed-Osman se retourne et le poignarde dans le dos avant de poursuivre son errance dans les rues de Romans-sur-Isère. Il aperçoit un homme sorti ouvrir ses volets et fond sur lui en lui assénant ­plusieurs coups de couteau. L’homme meurt sous les yeux de son fils de 12 ans."

      (Le Monde)


    • 2 votes
      Albar 7 avril 09:41

      @Conférençovore
      Arretes ton charabia, les français ne sont plus dupes ! Ta haine du musulman n’a pas de limite, ton véritable objectif est de monter les chrétiens contre les musulmans, cela ne marche plus. smiley


    • vote
      yoananda2 7 avril 12:14

      @CLOJAC

      L’islamisme c’est juste le catholicisme avant le siècle des lumières.

      Oui, c’est une possibilité, mais c’est l’espoir des républicains, que l’islam se sécularise. C’est censé être possible puisqu’il y a déjà eu des tentatives. Mais je n’y crois pas. J’ai déjà expliqué pourquoi.


    • vote
      yoananda2 7 avril 12:25

      @Conférençovore

      Maintenant dans les faits, il n’existe pas de chrétiens ou de juifs qui se mettent à vous égorger

      Oui, tu soulève un point important, permet moi d’essayer d’y répondre.

      Le christianisme à l’origine s’en est surtout pris à la connaissance et a la foi païenne, mais ok, laissons le passé dans le passé.

      Le problème du christianisme ce n’est pas que des chrétiens égorgent, c’est qu’il a détruit nos défense immunitaires.

      "tendre l’autre joue", "aimer ses ennemis", "mourir en martyr sur la croix pour la rédemption", "celui qui vit par l’épée", "qui est mon frère, qui est ma mère ?" + le péché originel, confesse et j’en passe.

      Tout ça à provoqué, à la longue, un terreau très fertile pour la culpabilité, qui s’est transformé avec la sécularisation gauchiste en haine de soi, des siens, en "vous n’aurez pas ma haine" (à quelques détails près c’est presque ce qu’aurait pu dire Jésus en montant sur la croix).

      Appliqué à un peuple cette logique chrétienne amène au suicide. Et ce à quoi on assiste. La république actuelle, maçonnique certes, opposée en apparence au christianisme n’est finalement qu’un nouvel avatar, sous forme d’humanisme du même trip de vouloir être juif à la place des juifs (les chrétiens, qui veulent être la nouvelle alliance avec leur dieu), mais cette fois, être chrétien à la place des chrétiens. On est donc dans une compétition de bon sentiments.

      Ce qui fait qu’à chaque attentat, la république et ses chiens de garde hurlent au padamalgame, a la religion de paix et d’amour, à l’anti-racisme, voire de plus en plus au racisme-anti (blanc).

      Le coté vétérotestamentaire affirmé de l’islam leur passe complètement sous le nez parce qu’ils ne voient dans l’islam qu’un bouddhisme du moyen-orient.

      C’est "ça" le problème avec le christiainsme. Et j’ai envie de dire : les islamistes le savent parfaitement, savent en jouer, et ils doivent bien se marrer.


    • 7 votes
      Conférençovore Conférençovore 7 avril 12:26

      @Al(lahu)(ak)bar Je vois défiler en modération tes articles et franchement c’est risible : "les miracles scientifiques du coran", "pourquoi l’islam est la vérité", etc., je n’exagère même pas. Entre deux " articles " de propagande (qu’il m’arrive de plusser d’ailleurs, oui, je suis favorable à ce que les islamettes dans ton genre déroulent leur tapis) tu nous colles un truc "social", histoire de... c’est pathétiquement amusant. smiley

      Tu es un islamiste et je te conchie publiquement. Que ce soit bien clair. Je le fais parceque tu fais partie de ces muz qui nient les évidences et ne condamneront jamais leurs collègues par solidarité ethno-tribalo-religieuse. Ton premier reflexe sera toujours d’attaquer (et traquer si tu en avais les moyens) le messager plutôt que de répondre aux faits. Et non, je ne confonds pas ton profil* oavec celui d’autres musulmans.

      A partir de là, de la sincérité que je prétends incarner (et peut-être que je me trompe, auquel cas je veux bien l’admettre à condition de le démontrer) n’a que faire de tes accusations minables et victimaires. Tu es un soumis, et bien’ davantage au sens littéral que théologique ; sur ce, bonne journée.

      * il existe d’ailleurs des subdivisent...


    • 3 votes
      Conférençovore Conférençovore 7 avril 13:11

      @yoananda2 Je ne suis pas en désaccord avec ce que tu as écrit présentement et précédemment mais, en effet, en anglais on dit "let the past, be the past". En amour, Brel chantait "tout peut s’oublier, qui s’enfuit déjà". C’est tricky, je sais... mais en gros, c’est une façon de te dire que ton grief, partiellement, fait sens. " Partiellement" parce que je pense que la notion du pardon centrale dans la chretienneté est incomprise, y compris par les Chrétiens eux-mêmes. Il ne s’agit en aucun cas de tendre l’autre joue à l’assaillant pour qu’il te défonce la tronche une deuxième et énième fois. Il s’agit de mettre fin à un cycle mais il est évident que cela n’est possible qu’avec l’assentiment de l’assaillant. Gandhi disait la même chose de la rupture de ce cycle lors de la partition sanglante de l’Inde.

      Le catholicisme dévoyé n’est pas à l’origine de la couillemollisation des Blancs. Nous pêchons surtout par absence de pragmatisme. Nous nous sommes collectivement refusés à hiérarchiser bien et mal (dans le catholicisme c’est une frontière limpide... raison centrale pour laquelle tu te trompes je pense... j’ai foutu ça entre parenthèses alors que c’est le fond... bref, putain de pudeur helleno-catholique comme ne dirait pas l’autre lol), refusés à observer avec un micro et un macroscope nos vices et vertus, nos potentiels et limites, génies et errements. Le catholicisme béat a joué un rôle dans cette glissade anthropologique, la vie vue comme une vallée de larmes, le fatalisme face à un absolu, etc, c’est évident, mais je pense que c’est bien davantage le consumérisme hyper-individualiste (qui ravage d’ailleurs d’autres contrées qui n’ont jamais été influencée par cette religion) qui n’a pas de réponse pratique à la logique des fourmis. En un sens, La Fontaine nous a averti.

      L’autre aspect qui nous distingue est que, et c’est de l’ordre de l’intuition pure, ce mal, protéiforme, est probablement nécessaire.


    • vote
      yoananda2 7 avril 14:21

      @Conférençovore
      oui oui, on est à la fois plus proche et plus éloigné que tu ne crois.

      ce mal, protéiforme, est probablement nécessaire.

      Oui, mas c’est un débat qu’on ne peut avoir qu’avec que peu de personnes. Content de savoir que tu en es. Je laisse ça de coté ici si tu veux bien.

      Bien que je sois en grande partie d’accord je vais quand même répondre principalement (ce qui va donner une plus grande apparence de désaccord) sur le rôle du catholicisme.

      Il ne s’agit en aucun cas de tendre l’autre joue à l’assaillant pour qu’il te défonce la tronche une deuxième et énième fois.

      Ca se discute. Jésus est bien mort sur la croix. On peut pas faire plus clair comme message.

      Il s’agit de mettre fin à un cycle

      Non. D’abord il s’agit de gagner sa place dans l’au dela. Ici ne compte pas. Ensuite, il y a d’autres manières, à priori plus efficaces encore pour ça : "si vis pacem para bellum" et l’application : tu met une décolottée tellement monumentale que plus jamais il ne voudra y revenir ! Bon ça, ça marche en version 1 contre 1, les peuples ont de la rancune, on ne peut pas faire une analogie directe. Mais l’application c’est la dissuasion d’une part, et l’équité d’autre part : un bon traité de paix après avoir montré ta puissance.

      Le catholicisme dévoyé n’est pas à l’origine de la couillemollisation des Blancs.

      Oui je connais le mot de Chesterton "les vertus chrétiennes devenues folles". Mais je penses que c’est au contraire les vertus chrétiennes enfin accomplies. Parce qu’en fait, "avant" du temps d’avant la couillemolisation, ce n’était pas tant le christianisme que le sang européen qui parlait. Je sais que c’est assez provocateur comme pensée mais pour moi la civilisation européenne s’est développée malgré le christianisme et non grâce à lui. Et j’en veux pour preuve le paragraphe suivant.

      mais je pense que c’est bien davantage le consumérisme hyper-individualiste

      En effet, mais d’ou vient de "consumérisme" ? l’histoire de la pensée économique nous montre clairement que le libéralisme et la démocratie sont né au sein de l’église avant de leur échapper. Et puis quand tu compare au paganisme, ça devient très clair. Chez les païens ce qui comptait c’était la ligne, le clan, la tribu. L’individu ça n’existait pas. Alors qu’à l’inverse, chez les chrétiens et leur fameux "libre arbitre" (celui d’augustin, qui n’existe pas pour moi) ben tu sauves ton âme "a toi", a toi tout seul. L’individu nait à ce moment la, et il a fallu 1500 ans pour que ça s’accomplisse et que ça deviennent avec les progrès technique le consumérisme. Chacun pour sa gueule, c’est en définitive une conséquence de la théologie du péché. Bien sûr, il y a l’amour "universel" qui est censé compenser cet égoïsme, mais tu sais bien qu’on ne peut pas se forcer à aimer son prochain et son lointain, donc ça vrille forcément en hypocrisie et en "je m’occupe de ma gueule et je fais du prosélytisme pour faire semblant". Bon je reconnais que c’est de la sociologie de café, mais tu vois l’idée.

      Peut-être que je charge un peu trop la mule chrétienne, mais c’est le fruit d’une longue réflexion. Je ne dis pas que j’ai raison. Je ne dis pas que je l’explique bien. Mais c’est mon opinion.

      Le pire, c’est que je végétarien (pour les même raisons que les anti-spécistes, mais je reconnais que ma nature profonde consiste à préférer les humains aux animaux, et pareil, je préfère ceux de ma race aux autres, et je préfère ma famille aux autres), et humaniste (c’est pour que ça que la reconnaissance des races est important parce que sans ça on ne peut pas cohabiter, le multicul ça ne fonctionne pas), et non-violent (mais pas anti-violence non plus, c’est juste qu’il faut ce qu’il faut, pas d’effort inutile). Bref ...


    • vote
      Laconicus Laconicus 7 avril 14:23

      @yoananda2
      "c’est l’espoir des républicains, que l’islam se sécularise. C’est censé être possible puisqu’il y a déjà eu des tentatives. Mais je n’y crois pas. J’ai déjà expliqué pourquoi."

      Il y a donc bien une différence entre le christianisme et l’islam alors ? En quoi consiste-t-elle ?


    • vote
      yoananda2 7 avril 15:14

      @Laconicus

      Il y a donc bien une différence entre le christianisme et l’islam alors ? En quoi consiste-t-elle ?

      Oui, quelle question ! Il y a des différences entre les cathos et les protestants qui sont pourtant chrétiens et elles sont suffisantes pour qu’ils se fasse la guerre.

      Il y a des différences entre les catholiques conciliaires et cédévacantistes (j’ai envoyé une vidéo à Super Fion récemment à ce sujet).

      Donc à fortiori il y en a entre l’islam et le christianisme.

      Ou veux tu en venir ?


    • vote
      yoananda2 7 avril 15:16

      @Laconicus
      ha, par rapport à la sécularisation !
      Ben c’est la nature "incréé" du Coran.
      Ce n’est pas un livre "inspiré" mais "dicté" (peut importe comment), donc "parfait" (reflétant la perfection de son auteur).
      C’est cette différence qui fait toute la différence.


    • vote
      Laconicus Laconicus 7 avril 16:06

      @yoananda2
      "C’est cette différence qui fait toute la différence."

      D’accord, c’est bien à cela que tient la différence. 


    • vote
      Mr.Knout Mr.Kout 7 avril 18:37

      @yoananda2

      A la lumière des différentes reformes à travers l’histoire de l’église catholique peut on encore la définir comme chrétienne ? Ne serait elle pas plutôt romaine ? Ah beh c’est son nom, édifiant non ? l’église catholiques romaine

      @clojac, les "lumières" n’ont fait que détruire la spiritualité, les horreurs des bigots ils les ont reprise à leurs compte mais avec des justifications matérialistes, jusqu’à faire faire des "saint barthelemy" à l’échelle industrielle.


    • vote
      yoananda2 7 avril 18:53

      @Mr.Kout

      les "lumières" n’ont fait que détruire la spiritualité

      ils ont détruit les dogmes du christianisme. La spiritualité n’est pas "destructible". Il y en avait très peu dans le christianisme de toute manière, mais c’est vrai que maintenant c’est plus "visible" qu’avant ou les gens avaient l’illusion d’une "spiritualité" (lol putain quand j’y pense le niveau de cette farce) du temps de l’église.

      A la rigueur presque on pourrait repartir sur des bases plus saines maintenant. Presque.


    • vote
      ged252 8 avril 08:11

      @yoananda2
      Explique-nous plutôt que tu n’es pas français, on comprendra mieux ton hostilité à l’histoire de France.
      .
      Les métèques haïssent une histoire de France glorieuse et dont les français peuvent être fiers, parce qu’ils n’y ont pas participé, et s’en sentent exclus.
      .
      C’est minable.


    • vote
      yoananda2 8 avril 11:00

      @ged252
      en effet, je ne suis pas français, je suis gaulois. La France, c’est une création de la république, et je ne vois plus ce que j’ai à voir avec ce régime.


    • 1 vote
      ahtupic 6 avril 13:10

      Toujours excellent, Cassen


      • vote
        ahtupic 6 avril 13:21

        D’après les infos de ce matin, les enquêteurs ne savent pas les raisons de son acte.

        C’est bien gênant ca, parce quand on ne connaîtra les raisons, les deux morts vont peut-être renaître à la vie ?


        • 7 votes
          yoananda2 6 avril 13:36

          @ahtupic

          D’après les infos de ce matin, les enquêteurs ne savent pas les raisons de son acte.

          Tiens c’est marrant ça, moi j’aurais pu leur dire les raisons AVANT l’attentat, et eux sont pas foutu de les trouver APRES. lol

          Ils sont payés à faire quoi alors ?

          A nous dire que c’est un déséquilibré ? il a trébuché sur une peau de banane et bim, il a égorgé 2 gus dans sa chute ...

          Bien sûr, le padamalgame entre le déséquilibrisme et une certaine religion de paix et d’amour. Plutôt mourir que d’être raciste.


        • 5 votes
          mmbbb 6 avril 13:48

          @yoananda2 si un francais avait tue deux musulmans sans aucune raison apparente , il serait déja cloue au pilori par la presse et Melenchon Martinez et consorts auraient deja ouvert leur grande gueule 


        • 6 votes
          yoananda2 6 avril 13:52

          @mmbbb

          si un francais avait tue deux musulmans sans aucune raison apparente

          ce n’est pas possible. Un français, c’est à minima un raciste systémique (donc au mieux à son insu, au pire assumé). Toi tu penses un petit peu mal je trouve. Le racisme c’est ontologiquement un truc de blanc.


        • 2 votes
          yoananda2 6 avril 13:32

          Donc en fait l’impact sur le PIB serait plutôt positif vu tout les frais "annexe" ...


          • 5 votes
            Conférençovore Conférençovore 6 avril 14:33

            @yoananda2 Sachant qu’on en est à peu près 60% de "dépense public" (= notre pognon) sur notre PIB, d’une certaine façon et d’un strict point de vue éco, en effet, on pourrait presque remercier le "serviteur d’allah" pour sa contribution.


          • 4 votes
            mmbbb 6 avril 13:45

            et que disent Melenchon et Martinez ? et les diverses ass il me semble que ce type avait ete pris en charge par une ass secours populaire ou caritas .

            Quant à votre article j acquiesce , tu fric en pure perte et personne n ose etablir les comptes de cette immigration débridée 

            Selon ; Macron et d autres , le danger ce sont les populismes !

            Il est évident que ce fait divers devient commun , a Lyon , un jeune homme qui avait la vie devait lui a ete egorge par un refugie afghan a la station Laurent Bonnet

            Les francais sont des veaux et la ils se font égorges a la facon hallal !

            Je n ai plus guere d esperance pour les elections a venir , Les francais eliront les memes . 

            Ce pays est mort. Décadence !

            PS en revanche , si vous dites un mot de travers , direction tribunal ou prison 

            Les militants de generation idenditaire ayant affiche un calicot contre cette immigration , plainte des ass et ils sont en prison !

            La France est devenu pays de merde dans les mentalites 


            • 6 votes
              Norman Bates Norman Bates 6 avril 16:03

              Ah, ça faisait longtemps...un bon vieux attentat terroriste islamiste...

              Dans cette période de confinement où la vie quotidienne est quelque peu chamboulée, cela fait chaud au cœur d’apercevoir une lueur de routine... smiley


              • 2 votes
                makhno makhno 6 avril 17:01

                @Norman Bates

                ...."routine" , c’est vite dit : ça manque cruellement d’incendies accidentels d’églises (ou de Cathédrales) , et d’usines chimique.... !
                Et puis cette paralysie des "zactes antisémites" qui étaient en pleine hausse il y a encore 3 mois... !!
                ...et plus aucune manifs.... !!! (que peut bien foutre un "Black-block" confiné... ?? t’imagines le bordel dans le duplex des parents... ??)

                Une toute petite lueur , alors... !


              • 9 votes
                Norman Bates Norman Bates 6 avril 18:05

                @makhno

                Ah mais je m’y accroche, à cette toute petite lueur, comme à une branche, une brindille qui m’amènerait enfin vers les rivages de la routine...
                Je pense comme toi au duplex du "Black-block"...mais je pense aussi...avec une intense émotion à peine maîtrisable, au désœuvrement des forces de l’ordre recyclées dans une dégradante mission digne de contrôleurs de la RATP...traquer les auteurs d’infractions liées à la mobilité est devenu leur vain quotidien...
                Ce délinquant a dépassé de 100 mètres le périmètre autorisé en faisant son jogging, cet autre a commis l’impardonnable achat d’un produit de seconde nécessité, crime constaté suite à un contrôle de Caddie...
                Même pas une main à arracher ou un petit groupe à matraquer, il ne leur reste que les yeux (les deux) pour pleurer...
                Concernant les "zactes antisémites", méfiance...attendons la tendance, sans doute alarmante, aux effluves d’heures les plus zombres lorsque sera relevé le compteur et le score obtenu par le tandem Buzyn-Lévy qui nuit-de-cristallise les rancœurs et la suspicion à l’instar d’un système sanitaire aux cieux parsemés d’étoiles de la même circonférence...
                Aux aurores du monde nouveau post-viral la lueur perceptible à l’horizon sera moins solaire reconnaissance que froid polaire du ressentiment...
                Mais tout rentrera dans l’ordre, nouveau et mondial... smiley


              • vote
                Conférençovore Conférençovore 6 avril 18:35

                @Norman Bates L’injonction vallsienne...


              • 2 votes
                Hijack ... Hijack ... 6 avril 17:36

                Hum ! le heu ... terroro dingo a une fois de plus fait des siennes au pire moment ... tout en demandant, cette fois à la police de l’achever après les faits ... 

                Il y a donc une évolution cognitive inversée chez ce genre de personnages ... à l’instar des "riposte laïcards" genre Cassen et Cie, de même que les fans habituels de ce dernier ; fans que je remercie tjrs pour leur assiduité à se dénoncer. Les premiers tuent et disparaissent ou sont "psychiatriquement" isolés ... les seconds, sous prétexte de défense de ce qu’ils imaginent être les leurs, à défaut de réfléchir, ne peuvent qu’accuser pour accuser, démontrant ainsi leur état de délabrement mental, qui plus est du haut de leur imaginaire condescendant ... la chute risque d’être brutale.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès