• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment être heureux quand on est trop intelligent ?

Comment être heureux quand on est trop intelligent ?

Aaron Clarey répond à la question de Mathias, originaire de Norvège : Comment être heureux quand on a un QI de 150 ?

Asshole consulting.com

Sous-titres français.

 

 

https://www.amazon.fr/Mal%C3%A9diction-lIntelligence-Aaron-Clarey-ebook/dp/B07VHYM7TT/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=aaron+clarey&qid=1567946600&s=gateway&sr=8-1

 




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Joe Callagan Joe Callagan 16 septembre 12:11

    Qu’en est-il de ceux qui ont un QI de 160 mini ?


    • 1 vote
      louis 16 septembre 14:20

      @Joe Callagan
      Normalement quand on est aussi intelligent , la solution ne devrait pas poser de problème , ou alors c’est a ne rien y comprendre .
      J’ai connu un ingénieur surdoué ( qui sortait de l’école " le piston " ) qui avait trouvait la solution lorsqu’en été il faisait trop chaud dans les bureaux , il suffisait en restant assis sur nos tabourets bien rembourés , de ne pas bouger pour éviter de trop transpirer en attendant l’heure de la sortie .


    • vote
      mat-hac mat-hac 17 septembre 11:54

      Cette personne aurait donc une intelligence langagière et logico-mathématique, deux intelligences mises en valeur par le QI en ce moment. Cela me permet donc de ne pas regarder cette vidéo parce que ces deux intelligences sont trop mises en valeur par rapport aux 5 ou 6 autres.


    • 1 vote
      gaijin gaijin 16 septembre 12:20

      " comment ? "

      comprendre que le bonheur ne dépend de l’extérieur mais d’un état d’être en soi ....


      • 1 vote
        Gollum Gollum 16 septembre 12:31

        Et la semaine prochaine : Comment être heureux quand on est trop con ?

        Là, c’est beaucoup plus dur...


        • 1 vote
          gaijin gaijin 16 septembre 12:38

          @Gollum
          non c’est facile il suffit d’expliquer aux autres comment être heureux . smiley smiley


        • 1 vote
          Joe Callagan Joe Callagan 16 septembre 13:56

          @Gollum

          Heureux les simples d’esprit... 


        • 1 vote
          Pyrathome Pyrathome 16 septembre 14:48

          "Asshole consulting.com"

           smiley

          Fucking chicken shit and pussy asshole ???

          Juste une histoire de trou du cul malheureux ?


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 16 septembre 17:14

            Intéressant ... de l’entendre parler si vite de choses aussi simples, surtout, lorsqu’il parlait de femmes, j’avais à droite de la vidéo, une autre photo de vidéo où on y voyait Shiappa hilarante ... et me suis dit, peut-être qu’un mec bagagé en Q.I lui demanderait peut-être une gâterie, s’il la supporte ...

            Blague à part ... intéressant à écouter, mais rien de transcendent : en effet, de tout temps, il y a eu des gens heureux depuis la naissance jusqu’à leur mort, tjrs souriants et heureux d’esiter ... même tout au fond d’eux-mêmes, indépendamment de leur intelligence ou Q.I (désolé, je sépare les 2, mais ne les dissocie pas). 

            Le fait de hurler, danser etc ... lors d’une victoire de ton équipe préférée au foot ... n’a jamais été la définition "d’être heureux", tout au plus une explosion de joie momentanée (le temps aussi de dé-saouler pour certains). Non être heureux, est avoir un caractère constamment heureux, et cela durablement.

            Extrêmes : du type intelligent sera conscient de ses problèmes, peut aussi les inventer, les supposer ou les imaginer peut ne pas être heureux, car il se pose trop de questions, même s’il a tout, absolument tout pour être heureux ... à son contraire, le type gogolito qui lui, tant qu’il aura à boire et à manger et une femme à sa portée, sera en général toujours heureux, définition de l’imbécile heureux.

            Entre ces 2 extrêmes il y a donc plusieurs situations personnelles à chacun ainsi que plusieurs niveaux.


            • vote
              vaietsev1 16 septembre 19:04

              @KTR

              être heureux ,c’est réussir à garder ce qui vous a été donner et en aucun cas le donné aux imbéciles heureux qui eux n’attende que de récupérer les fruits de votre travail ,car c’est bien là que sont les imbéciles heureux en fait ,ceux qui vous enfume en vous faisant comprendre que bien que nous plusieurs ayons choisi de nous construire pour des causes personnel ,y’a pas de loi hélas qui empechent les imbéciles heureux et ceux qui les protège de voler le travail passionné des amoureux de la vie afin que ceux là se retrouve dans le même moule béat et abruti de ses imbéciles.

              Des économistes ou des intellectuelles parle de ses minorités qui sappe le travail d’amour des gens mal aimés ce parce qu’il décide de se construise ou ,aussi parce qu’ils seraient des traitres de n’être pas rester comme eux des idiot et des imbéciles heureux ,et pour ceux là ,de limite y’en à pas ,il n’en connaisse pas car la nature les porte à être des veaux ,des boeufs sans limite ,ils sont alors un autre sans meme le savoir par crédulité sauf par bêtise, et de jouir d’être ainsi car le travail sur soi ou un travail acharné à faire des efforts dérangent les imbéciles heureux ,voilà dont pourquoi tant et tant d’amoureux passionnés de la vie en finisse par tomber de mort ,juste parce qu’ils ont un point de vue ,une idée ,et ça ,cela dérange ceux qui aux cotés des imbéciles heureux qui ne le sont pas tant mais aime à en découdre pour faire chuter ,QUI AIME .

              Desproges disait : l’intelligence ,c’est le seul outil qui permet à l’homme de mesurer l’étendue de son malheur .

              En fait ,on se décide à être intelligent parce qu’on crois que ce qui vous entoure est exceptionnel ,c’est le but alors du travail des amoureux de la vie , travailler pour soi d’abord pour faire face à ses gens exceptionnel qui se surprenne alors de leur joute verbale ,n’en jetez plus dont quand vous avez atteind un stade que vous ne soupconniez pas ,vous êtes plus intelligent que la moyenne et de ses gens qui vous surprenne à avoir réponse à tout ,quand pourtant de leur côté ,aucun travail n’est fait ,aucun effort ,aucun force ,aucun courage ,c’est juste la part de l’autre dont il vous éclabousse ,pas leur travail ,celui alors des imbéciles heureux ,celui des minorités en fait ,celle de ceux qui tire toute une société vers le bas afin de récuperer le travail "VOLER " de leurs dires des amoureux de la vie .

              Qu’en en fait ,nous ne volons ,ne pillons pas ,nous prenons juste ce que l’on nous donne et ce que l’on nous donne bien souvent est un monde à comprendre des puissants grimpés dans leur tour d’ivoire ,celui qui élargira un peu plus le gouffre ,le canyon qui sépare les riches des moyens ;nous devons alors nous dépatouiller de ce que l’on nous octroie de comprendre tout en nous informant ,ce qui n’a rien de simple en fait ,contredire et être en désaccord avec ce qu’on vous répète inlassablement jusqu’à ce que les choses soient ancrés dans vos têtes et quel soient toutes tel désormais , en un mot une guerre qui pourrait n’avoir aucune fin et qui vous prend tout votre temps ,quand pourtant vous n’étiez ici que pour apprendre ,non pour refaire le monde.

              Qu’importe, les minorités heureuse à en mourir et défendus par l’europe ,celle qui nuie partout seront vous faire payer votre effront d’avoir voulu devenir afin de construire votre avenir ,et pour ceux là y’a pas de limite , on y pense même en terme de crimes passés sous silence ou de pseudo maladies .

              Hélas ,je suis heureux ,et c’est bien ce qui me gène ,je trouve ça suspect ,je trouve ça dingue de vivre comme un employé ,un ouvrier ,un cadre qui à tant et tant d’années de carrière derrière lui pour se dire qu’une bonne retraite sera mérité et que j’en profiterai ,quand en fait d’une vie brisée par des minorités parce que je devenais ,j’ai le tempérament et la joie de vivre d’un de ses gens qui ont bien réussi leur vie ,c’est alors louche en fait ,très louche ,et ça me dérange ,se dire qu’on est heureux alors qu’on vivra une vie de galère toute une vie et que on serait de ceux qui touche de ses 650 euros de pensions de retraite .

              C’est alors bien ça le problème ,un foutu problème .

              Vassily1


              • vote
                vaietsev1 16 septembre 22:04

                et je raconterai mes dernières lignes à l’attention de pourritures de femmes tel anne sophie lapix ,evelyne dheliat ainsi que ses connes de voix off des médias de toutes les chaines ,avec leur air penauds et touchées quand on dis de moi que je suis une "masse " .

                Si le but depuis des années est de m’avoir inviter à un diner de cons parce que je l’ai vu en entier ,j’aime pas votre humour sales ordures parisiennes ,et en aucun cas je me prend pour une masse ou ne me veux exceptionnelle comme l’aime à le dire toutes mes putains ,à moi le macro puisqu’elle l’ont décidé.

                Toute votre haine ne me fait pas rire ainsi que votre jeu débile et stupide sales ordures parisiennes et parisiens ,comme par exemple l’amusement que vous avez à me faire rêver de Macron pour qu’une société un pays en soit au courant vous le peuple complices et alliées de l’état contre un citoyen pour UN changement dans ce pays .

                Dégagez tous ,que vous soyez européens ou du reste du monde .

                Et puisqu’il est recommandé de rire pour cette tragédie ,je ris alors :)


                • vote
                  raiseyourglass 8 octobre 14:57

                  @vaietsev1C’est impoli de parle d’evelyne dheliat comme ça, elle a travaillé pendant 49 ans. Lis ça https://amomama.fr/146546-a-71-ans-quel-est-le-salaire-develyne-dh.html, cela fait plus de 25 ans qu’Évelyne Dhéliat présente la météo sur TF1.


                • vote
                  Matlemat Matlemat 16 septembre 22:57

                  Le problème c’est d’être entouré de gens qui ne comprennent pas certains sujets complexes, et que l’on doit se contenter de conversations simples. 


                  • 2 votes
                    Norman Bates Norman Bates 16 septembre 23:00

                    Mince alors...en voila un problème qu’il est sérieux, et que dont on ne parle jamais...

                    Moi j’ais trouvée la solution, mine de rien...au premier coup de cafard j’ai abandonnées mes études...devenir "trop intelligent" je savait que c’était une play...

                    J’avait même un trop-plein que j’ai pronptitudement évacué, et je ne vait même pas mater la vidéo par crainte d’ateindre le seuil "trop intelligent" et devenir malheureux comme ces "trop cons" pour supporter d’être "trop intelligent"...


                    • vote
                      Matlemat Matlemat 16 septembre 23:14

                      @Norman Bates
                      Il ne faut pas confondre être cultivé et être intelligent.


                    • vote
                      joelim joelim 17 septembre 01:59

                      La seule façon à mon avis est d’adopter une vision du monde "disneylandiste". La terre est un parc où les âmes-gens essaient des choses parce que l’Univers est fait pour cela, expérimenter des défis, des gageures, se recréer au sens des "conversations avec dieu" de Neale Donald Walsch pour lequel dieu est le collectif des âmes-gens. Toutes les ignorances sont alors de créatives gageures, un peu comme jouer à un jeu vidéo dans la peau d’un personnage simplifié. Walsch fait dire à dieu qu’il est "excité" des possibilités créatives de l’humain. Après j’explique les absurdités criantes de la société par la nécessité pour l’Univers de renouveler les expériences (des situations humaines). Ok c’est compliqué à imaginer mais vous n’avez peut-être pas un QI "adapté". smiley


                      • vote
                        crow crow 17 septembre 07:13

                        "Comment être heureux quand on a un QI de 150 ?"

                        Faut pas réfléchir, le QI de 150 fait le reste.


                        • vote
                          Hijack ... Hijack ... 17 septembre 11:11

                          @crow

                           ? Si tu ne réfléchis pas ... ton cerveau s’endort (imagé) et ton QI fléchit avec l’endormissement.
                          Je pense plutôt qu’un Q.I conséquent ... t’oblige à réfléchir 24/24.


                        • vote
                          crow crow 17 septembre 16:10

                          @Hijack ...
                          Suis pas trop d’accord, quand tu es intelligent tu n’as plus besoin de réfléchir puisque tout ce que tu envisages abouti presque instinctivement, c’est quand tu es cultivé et pas intelligent que les choses se corsent !


                        • 1 vote
                          Hijack ... Hijack ... 18 septembre 11:14

                          @crow

                          Intéressant ce que tu dis ... mais je pense le contraire, qu’un type intelligent, réfléchit plus souvent, mais à la vitesse de l’éclair tellement vite, que ça peut donner l’impression qu’il n’a pas eu le temps de réfléchir et, c’est ce que j’appelle l’instinct. Notre instinct analyse toutes les données tellement rapidement que pour le concerné, ça devient un automatisme.
                          .
                          Quand tu es cultivé et pas intelligent  ??? ... hum ... un gars cultivé par ses propres recherches et tendances est obligatoirement intelligent, sauf un cultivé limité à quelques petits faits historiques ou autres, dont lequel il baigne dès l’enfance, sa culture est venue à lui et n’a pas été la chercher. 
                          .
                          Celui qui a une culture limitée et pas intelligent, certes n’aura pas la vie facile ... ça n’enlève pas le fait qu’être intelligent ... n’est pas la recette du bonheur. Mais qu’ils se rassurent, il y a aussi, des idiots malheureux ... on en voit déjà pas mal ici même.
                          .
                          En gros et selon moi, intelligence et culture dépendent souvent l’une de l’autre et se complètent. L’instinct est une intelligence ... sûrement acquise et, semble t-il, peu savent l’utiliser vu notre époque. On peut être certain que Jules Vernes, ou de Vinci (que je ne compare bien sûr pas), étaient très intelligents ... et se servaient de leur propre instinct ; dans ces cas extrêmes, probablement instinct issu de vies passées ou pas, tellement le résultat de leurs imaginations dépassait l’entendement_il y en a plein d’autres dans l’histoire et, sauf si Dieu a décidé de donner spécialement à certains "élus-élites", le savoir inné, ce que je ne crois pas, mais je peux bien sûr me tromper.


                        • vote
                          thierry3468 17 septembre 14:28

                          On comprend tout de suite qu’il n’a pas encore rencontré notre sapiosexuelle préférée Marlène Schiappa

                          Elle adore tous ceux qui ont un gros QI.L’écouter est un pur bonheur .Certaines mauvaises langues évoquent son inclination pour la gaudriole



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

KTR


Voir ses articles







Palmarès